27 oct. 2018

{Chronique} Red Rising Tome 4 Iron Gold Partie 1

« Je ploie sous le fardeau du chaos que j’ai déchaîné. »
Après dix années de guerre, Darrow ne croit plus à la paix.
Le Système solaire reste, plus que jamais, déchiré ; les morts n’ont de cesse de s’empiler.
Sa révolution, sa faute.
C’est là que le destin du Faucheur croise celui de trois âmes meurtries.
Une Rouge, pour qui la libération a été à double tranchant.
Un Obsidien, endeuillé, prisonnier de son passé.
Un Or, exilé, qui erre dans la galaxie…
Ce sont désormais les chaînes du passé
qu’il faudra parvenir à briser.
Après la trilogie Red Rising, Darrow reprend les armes.
Mais cette fois, trois nouvelles destinées viennent se heurter à la sienne.



Vous le savez je pense mais Red Rising est l'une de mes plus belles découvertes de l'année. Certes c'est en 2017 que j'ai lu le premier tome mais je préfère parler de cette année car à raison d'un tome par mois, j'ai eu l'occasion de lire ces derniers mois les tomes 2, 3 et 4 qui m'ont valu à chaque fois d'excellents moments de lecture voire parfois même des coups de coeur. A mon sens, la première trilogie était très complète et ne nécessitait pas vraiment de suite mais j'avoue que j'étais curieuse de savoir ce que Pierce Brown pouvait encore nous réserver avec cet univers et je ne pouvais donc pas passer à côté de cette lecture. Je remercie les éditions Hachette de m'avoir permis de lire ce livre. 
10 ans se sont écoulés depuis la fin des événements survenus dans le troisième tome de la saga. Darrow ne peut pas pour autant compter sur un repos bien mérité car la guerre est toujours d'actualité et il doit continuer à se battre pour ses convictions et pour éradiquer le Seigneur Cendré. 
Ce qui est notable dans ce nouveau tome c'est qu'au point de vue de Darrow auquel j'étais habituée viennent s'ajouter 3 nouveaux points de vue. On va ainsi découvrir de nouveaux personnages en la présence de Lyria, une rouge qui n'a pas la vie facile mais va apprendre à tirer son épingle du jeu, Ephraim, un malfrat en deuil de son petit ami qui ne nous est pas inconnu et pour finir Lysandre, le petit-fils d'Octavia qui a bien grandi et qui navigue dans l'espace sous une fausse identité en compagnie de Cassius. 
Si j'ai été heureuse de découvrir de nouveaux personnages (j'ai d'ailleurs une préférence pour Lyria), j'ai été en revanche frustrée de voir que les destins de ces derniers ne semblent pas s'entremêler tout de suite. Il faut dire que ce quatrième tome a été coupé en deux parties par les éditions Hachette (vraisemblablement pour une raison commerciale) et il me faudra peut-être attendre la seconde partie pour voir nos personnages se côtoyer. 
Quant à mon appréciation générale du livre, je dois dire que j'ai une fois de plus passé un très bon moment de lecture. La plume de l'auteur nous tient en haleine, elle est percutante et pleine de promesses et nous entraîne aux fins fond de l'espace pour de grands moments de joie comme de peine. Certaines scènes m'ont fait grimacer tandis que d'autres m'ont en effet émue (j'ai notamment adoré les scènes qui se déroulent en famille) mais il faut que je vous avoue que je n'ai pas été autant prise aux tripes que d'habitude. Je n'irai pas jusqu'à dire que cette histoire sent le réchauffé mais c'est vrai que je continue à m'interroger sur l'utilité de cette suite car à mon sens la magie du début et la surprise de la découverte sont passées. 
En résumé, Iron Gold a été une lecture véritablement intéressante sur le plan narratif. J'ai adoré découvrir et suivre de nouveaux personnages que Pierce Brown a le don de nous faire adorer ou détester au gré de ses envies mais c'est vrai que j'ai été moins emballée par ce tome que par les précédents. Je réserve toutefois mon jugement car il me faudra lire la seconde partie afin de pouvoir me prononcer sur la totalité de ce tome et pas seulement sur la moitié. 

★★★☆☆



Aucun commentaire:

Publier un commentaire