10 nov. 2015

The revolution of Ivy

Née pour trahir et faite pour tuer... sera-t-elle à la hauteur ?

J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif et raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà e la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution ?
Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.




- Tu avais quelqu'un à Westfall? Un garçon?
Mon cœur fait un soubresaut dans ma poitrine et je secoue la tête, espérant que le soleil couchant aide à dissimuler le rose qui me monte aux joues.
- Celui que tu devais épouser, le fils du président, tu le connaissais?
Je me concentre sur la chemise à frotter, les yeux rivés sur la pièce de coton délavé.
- Non, pas vraiment.
- Comment s'appelait-il?
Je ferme les yeux avant de souffler:
- Bishop

C'est en début d'année que j'ai découvert The Book of Ivy, une dystopie qui m'a mise dans tous mes états avant de révéler être un coup de cœur. Certes l'histoire ne brillait pas par son originalité mais le rythme était rempli d'une tension extrême et les personnages principaux, Ivy et Bishop, s'étaient révélés emprunts d'un magnétisme indéniable. J'ai été plus que ravie de ne pas avoir à attendre plus de quelques mois entre la sortie française du tome 1 et celle du tome 2 qui marque la fin de cette duologie car habituellement on attend toujours au moins un an entre la sortie de deux tomes. Un grand merci en tout cas à Emily ainsi qu'à la maison d'édition Lumen pour l'envoi de ce livre.
 
Ivy et Bishop vivent dans une ville où les mariages arrangés sont de mise. Ils ont été promis l'un à l'autre par leurs familles ennemies. Le père et la sœur d'Ivy l'ont préparé pendant toute son enfance à épouser Bishop puis à le tuer, tel était le destin qu'ils avaient prévu pour elle. Mais les choses se passent rarement telles qu'on les a imaginé par avance et on retrouve Ivy au début de ce tome 2, seule, livrée à elle-même, ayant perdu tout ce qui lui est cher.
 
Je dois avouer que cette première partie a souffert de quelques longueurs. On suit Ivy, errant seule dans la nature, confrontée à des dangers qui vont prendre plusieurs formes pendant la première centaine de pages. Le contexte est certes difficile mais il ne se passe au final pas grand chose et mon intérêt a faibli à plusieurs reprises. Heureusement, Ivy ne va pas rester seule bien longtemps et on va ainsi faire la connaissance de deux personnages dont je ne vais pas vraiment vous parler afin que vous puissiez apprécier les découvrir par vous-même. Comme Ivy, je suis d'abord restée sur mes gardes à l'apparition de ces personnages avant de les apprivoiser petit à petit et de finalement les apprécier. Ils auront été une belle découverte dans ce livre.
 
L'écriture simple mais prenant d'Amy Engel a encore fait des merveilles puisque j'ai été complètement embarquée par la seconde partie du récit et je dois dire que la présence de Bishop n'y a pas été pour rien. J'ai retrouvé les mêmes sensations que dans le tome 1 lorsque Ivy et Bishop sont en présence l'un de l'autre: une espèce de tension mêlée de peur, de frustration et de désir. La force du récit n'est pas l'histoire qui est au final assez simple, classique et sans trop de surprise. Non, la force de ce récit ce sont les personnages créés par l'auteur qui sont complexes, profonds, qui possèdent de nombreuses failles qu'ils révèlent au fur et à mesure. Bishop et Ivy m'ont semblé plus tangibles que jamais, j'avais l'impression que si je fermais les yeux et tendais la main, j'aurai presque pu serrer celle d'Ivy dans la mienne. Voilà, c'est ça la force d'Amy Engel.
 
Pour en revenir au rythme, autant le début du récit a souffert de quelques longueurs, autant j'ai trouvé que la fin était précipitée et qu'en une dizaine de pages on avait les réponses à nos questions ainsi que le dénouement final. J'ai déploré ces problèmes de rythme et cette précipitation, j'aurai préféré que l'auteure prenne plus son temps pour nous apporter la conclusion de son récit. Toutefois, mis à part quelques surprises auxquelles je ne me serai pas attendue, la fin était telle que je me l'était imaginée. Il n'aurait pas pu y avoir d'autre fin que celle-ci.
 
En résumé, un tome 2 appréciable et apprécié qui vient clôturer cette duologie. Je n'ai pas ressenti de coup de cœur pour ce livre à cause des problèmes de rythme que j'ai évoqué plus haut mais j'ai tout de même passé une très bonne lecture en compagnie d'Ivy et Bishop et c'est donc un 4/5 en ce qui me concerne.

8 commentaires:

  1. Je te rejoins complètement dans ta chronique ! Effectivement, il y a des longueurs au début et la fin est arrivée assez vite. J'avoue que je voyais le nombre de pages qui restait et j'avais un peu peur ! Mais comme tu dis, la fin ne pouvait pas être autrement et j'ai adoré. Retrouver Ivy et Bishop m'a fait tellement de bien que finalement j'ai passé outre les petits défauts ^^ Ca a été un coup de coeur car ce couple...Oh my god ! Et Bishop ♥

    Bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est d'accord, c'est un couple hyper marquant qui nous trottera dans la tête encore un moment ^^

      Supprimer
  2. J'ai hâte de le lire et je sens que je vais adorer la deuxième partie grâce à la présence de Bishop :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bishop est le gros point fort de cette dystopie, j'espère que ce tome 2 te plaira :)

      Supprimer
  3. j'ai l'impression d'être la seule mais franchement je le trouve très moyen...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne dois pas être la seule non plus ne t'inquiète pas ^^

      Supprimer
  4. Encore une lecture tentante à découvrir, je ne lis pas trop de dystopies mais pourtant il y en a pas mal qui m'intéresse ^^

    RépondreSupprimer