28 févr. 2015

Le dessin animé de la semaine


Toujours dans l'ordre chronologique, cette semaine c'était au tour de Rox et Rouky. Yeaaah! Un dessin animé que j'avais en VHS quand j'étais petite et dont je me souviens l'avoir vu à de nombreuses reprises! Ce Disney est sorti en 1981 et il s'agit comme bien souvent de l'adaptation d'un roman "The Fox and the Hound" de Daniel P. Mannix (et comme chaque semaine, merci Wikipédia pour la référence ;)

En ce qui concerne l'histoire elle est trooop mignonne et plait beaucoup à mon cœur en guimauve! C'est l'histoire de Rox, un petit renardeau orphelin qui va être recueilli par une fermière. Il va rapidement se lier d'amitié avec le chiot du voisin qui s'appelle Rouky et qui va devenir son compagnon de jeux et de bêtises. Malheureusement Rouky est un chien de chasse et il a été adopté pour une raison bien particulière puisque son maitre, le vieux Amos est un chasseur. Rouky va partir une saison avec son maitre et l'autre vieux chien, Chef et à son retour, il va être un chasseur aguerri. Rox ne reconnait plus son ami et Tartine sa maitresse n'a d'autre choix que d'abandonner Rox dans la forêt dans une zone où la chasse est interdite pour sa propre sécurité.

C'est un dessin animé doux et tendre sur l'amitié entre deux êtres dont la nature est opposée. La scène dans laquelle Tartine laisse Rox dans la forêt me faisait pleurer à chaque fois quand j'étais petite! J'étais en train de regarder le dessin animé sur l'iPad, mon mari à côté de moi. Je le regarde et je lui dis "quand j'étais petite je pleurais toujours à ce moment-là". Deux secondes plus tard je fondais en larmes pendant que mon mari se tenait les côtes... Bonnnn je n'ai pas trop grandi de ce côté-là, j'ai toujours eu la larmichette facile!

J'ai autant aimé ces deux garnements que les personnages secondaires comme Dinky et Pivert, deux oiseaux qui font la chasse à une chenille maligne.

Les dessins et paysages sont très beaux et les couleurs ne sont plus aussi ternes que dans d'autres Disney plus anciens.

En résumé, ce dessin animé est beau et prenant, pas ennuyeux du tout. C'est un 4/5 pour moi.

27 févr. 2015

Le choix d'Althea et Elyza


Dans ce nouveau rendez-vous mensuel, nous choisissons avec ma partenaire de blog Althea (alias ma sœur de cheveux) chaque 27 du mois un livre à l'autre parmi trois qui sont dans sa Pile à Lire. Il s'agit pour nous de vous expliquer notre choix et bien sûr de réussir à caser sa lecture dans le mois qui suit!

Ce mois-ci Althea a choisi dans ma PAL: La dernière Terre de Magali Villeneuve
 
 
 
Mais pourquoiiiiii donc?? Et bien tout simplement parce que: "j'ai entendu énormément de bien concernant cette saga et qu'elle m'a été recommandée des dizaines de fois. Je ne me suis jamais décidée à sauter le pas car la Fantasy m'effraie énormément quand on sort du Young Adult et de l'Urban Fantasy, or je sais que tu ne lis pas forcément énormément de Fantasy toi-même et si tu aimes il y a donc de fortes chances que je finisse par me lancer. En gros tu seras ma testeuse officielle ;)"
 
En Mars j'avais envie de lire un roman de fantasy, j'ai donc laissé Althea m'en choisir un parmi une sélection de trois. Ce livre c'est mon pou d'amour qui me l'a offert pour Noel parce qu'il avait bien remarqué que je trépignais devant depuis un moment. Autant vous dire que j'ai hâte. Ce qui me fait un peu peur en revanche c'est de trop aimer ce livre parce que forcément j'aurai envie de lire le tome 2 dont le tirage est épuisé depuis un moment :( Mais qui sait, ils restera peut-être quelques exemplaires au salon du livre!

Et pour voir le livre que j'ai choisi à Althea, c'est sur son blog que ça se passe!

25 févr. 2015

Enclave Tome 1

Résumé: Le monde est ravagé. A la surface, plus rien ne vit, plus rien ne pousse. Les hommes se sont réfugiés dans des villes souterraines: les enclaves. L'enclave, c'est ma vie. C'est le lieu qui nous protège des créatures rôdant dans les tunnels, ces Monstres mangeurs de chair humaine. Et moi, je suis celle qui protège l'enclave en retour. Il faut servir l'Enclave. C'est ce que nous disent les Aînés. Mais ce n'est pas ce que dit Del, mon partenaire de chasse. Je ne sais plus qui croire...

Extrait: Il se pencha, étala les offrandes devant moi, puis saisit ma main avec ses doigts fins et glacés. Mon sang allait éclabousser un objet, voilà comment on choisirait mon nom. Les yeux clos, j'entendais les autres respirer, immobiles et respectueux. Un mouvement, puis un bruissement près de moi...
-Tu peux ouvrir les yeux. Sois la bienvenue Chasseuse. Désormais, tu seras appelée Trèfle.




Je possède la trilogie entière dans ma PAL depuis si longtemps qu'à vrai dire j'avais totalement oublié de quoi parlait le premier tome... Honte sur moi parce que ce livre, je l'ai bien apprécié!
 
On est directement immergé dans l'Enclave, une ville souterraine avec en ce qui me concerne un léger sentiment de claustrophobie puisque la première partie se passe sous terre, dans des souterrains obscurs et oppressants. Le fonctionnement de l'Enclave m'a beaucoup intéressée! Tout est tellement organisé, je l'ai complètement assimilé au fonctionnement d'une ruche d'abeilles puisque ici il n'y a pas de place pour les poids morts et toutes les denrées sont quantifiées, stockées et distribuées avec modération. Comme chez les abeilles on distingue trois fonctions essentielles pour la survie de la ruche l'Enclave. Il y a les Géniteurs, sélectionnées pour leur beauté et leur santé, les Ouvriers qui fabriquent tous les objets du quotidien, armes incluses et les Chasseurs qui assurent la sécurité tout en ramenant à manger aux autres. Malgré tout l'espérance de vie est très faible et la vingtaine est déjà une tranche d'âge respectable... J'ai souvent ressenti de l'injustice face à certaines situations et décisions des chefs. Dissimulation, politique de la peur sont vraiment les maitres mots au sein de l'Enclave.
 
Trèfle est l'héroine de cette histoire, elle est Chasseuse et fait équipe avec Del. Ils passent leurs journées à éradiquer les Monstres sanguinaires qui rôdent dans les souterrains. J'ai vraiment apprécié ces deux protagonistes dès leur apparition. Ils sont futés, déterminés et attachants même si j'ai trouvé Del un peu immature sur la fin mais les deux ont un instinct de survie très développé et j'ai vraiment apprécié passer tout ce temps avec eux.
 
L'écriture de ce livre a un côté très addictif. Je ne me serai pas freinée un peu, j'aurai lu ce livre en une journée et demi. (En même temps, il est court, environ 300 pages). C'est bien simple, j'ai pris ce livre comme il était, sans émettre de supposition ni tirer de plans sur la comètes et je n'ai rien trouvé à y redire. L'histoire m'a souvent prise par surprise et j'ai adoré ça. Dans cet univers post-apocalyptique c'est vraiment la première partie dans les tunnels qui m'a le plus plu. Je ne peux pas dire que je n'ai pas apprécié la deuxième partie mais l'ambiance est moins oppressante, bref j'avais moins peur et l'intrigue ainsi que l'univers étaient devenus plus classiques. Les personnages secondaires se sont révélés intéressants et intrigants, on sent bien qu'ils ont tous leur rôle à jouer.
 
En résumé cette dystopie est une très bonne découverte et je lui met la note de 4/5. Je suis très pressée de savoir ce qu'il va se passer par la suite!

24 févr. 2015

Le Joyau

Résumé: Le Joyau, haut lieu et cœur de la cité solitaire, représente la richesse, la beauté, la royauté. Mais pour une jeune fille pauvre comme Violet Lasting, le Joyau est avant tout synonyme de servitude. Et pas n'importe laquelle: Violet a été formée pour devenir Mère-Porteuse. Car dans le Joyau, le vrai luxe est la descendance... Achetée lors de la Vente aux Enchères par la Duchesse du Lac, Violet - le lot 197, son nom officiel - va rapidement découvrir la réalité brutale qui se cache derrière l'étincelante façade du Joyau. S'exercer à la cruauté, à la trahison et aux coups bas est la distraction favorite de la noblesse. Violet doit accepter son sort et tâcher de rester en vie. C'est pourtant dans ce sinistre quotidien qu'elle tombe amoureuse d'un séduisant garçon, loué pour servir de compagnon à la nièce aigrie de la Duchesse. Cette relation interdite vaudra aux jeunes amants d'affronter les plus grands dangers...


Extrait: - Aussi, nous vous transformons en marchandises, poursuit la Duchesse. Nous vous exhibons, vous habillons comme des poupées et faisons de vous nos animaux de compagnie. C'est ainsi que fonctionne le Joyau. Tout tourne autour du rang social. C'est notre souci majeur. Les ragots, notre monnaie d'échange.

 
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
 

Je ne me souviens plus si c'était suite à la lecture d'une chronique ou à la vue de cette sublime couverture que j'ai eu envie de mettre ce roman dans ma wish-list mais en tout cas je me souviens très bien que c'est Althea qui m'a donné envie de cliquer sur mon panier Amazon pour faire une lecture commune avec elle =)
 
Je ne vous ferait pas l'affront de vous résumer l'histoire car je ne ferai que répéter le résumé de la quatrième de couverture que je vous ai noté plus haut et qui en révèle déjà trop à mon goût sur la nature des évènements. Cette petite dystopie se lit très facilement et très rapidement (d'autant que c'est écrit assez gros) même si on a fait durer le "plaisir" sur une semaine. Avant même de le commencer, ce qui m'attirait dans cette histoire c'était le côté: "vente aux enchères de jeunes filles pauvres pour servir de mères porteuses aux riches". Je trouvais ça à la fois glauque, inédit et intrigant et c'est dans cet état d'esprit que j'ai commencé ma lecture.
 
Alors laissez moi vous dire que j'ai été complètement transportée par l'environnement et l'ambiance de ce livre, j'ai aimé voyager aux côtés de Juliette à travers son Institut, le cercle du Marais (la misère) puis celui du Joyau (la noblesse), voir à travers ses yeux la ventes aux enchères et la maison de sa nouvelle propriétaire, assister aux bals et aux dîners, imaginer ses belles robes et la bibliothèque gigantesque de la Duchesse. Il y a un côté très visuel dans l'écriture de Amy Ewing qui m'a beaucoup plu.
 
Je n'ai pourtant pas été complètement emballée par cette histoire qui avait pourtant un bon potentiel de départ. Si j'ai trouvé le thème bien exploité, j'aurai préféré que l'auteur prenne la peine de nous rajouter une quinzaine de pages au début du roman, histoire de développer l'apprentissage de Juliet comme future mère porteuse car ça avait l'air très intéressant. Ce qui m'a fait en revanche lever les yeux aux ciel, ce sont les passages et personnages largement inspiré de Hunger Games. Je pense par exemple à la préparation à la vente aux enchères (coiffure, maquillage, vêtement avec le gentil préparateur). Le préparateur, Lucien m'a beaucoup rappelé Cinna dans sa manière de se comporter et Annabelle, la femme de chambre muette de Violet m'a quant à elle rappelé la servante muette et gentille de Katniss... Je vous passe aussi les nombreux passages prévisibles dans l'histoire.
 
Concernant les personnages j'ai mis un peu de temps à apprivoiser Juliet. Je la trouvais un petit peu fade au début mais au fur et à mesure sa pugnacité m'a agréablement surprise et je me suis mise à avoir peur avec elle et pour elle. J'ai aimé d'amour sa meilleure amie Raven (limite plus que Juliet et j'aurai préféré l'avoir en personnage principal). L'intensité de leur amitié m'a réchauffé le cœur, elles sont là l'une pour l'autre et malgré les difficultés réussissent à se le faire savoir. La Duchesse m'a également plu malgré que ce soit une grande malade mentale elle possède une complexité de caractère qui la rend très intéressante. Elle est très lunatique et on se sait jamais vraiment si elle va elle va donner la carotte ou le bâton. Il faut également que je vous parle de Ash, qui est le personnage masculin dont vat s'enticher Violet. Je vous la fait courte, Ash ne m'a pas plu. Sa personnalité et son physique m'ont laissé de marbre. Alors oui il est gentil, grand bien lui fasse. La romance intervient dans le dernier tiers du roman, trop tard à mon goût et du coup tout se précipite entre eux. L'amour au premier coup d'œil n'a pas fonctionné avec moi.

En ce qui concerne les dernières pages, je vous parlais de prévisibilité tout à l'heure et bien je n'ai absolument pas vu la fin venir et les évènements s'enchainer de cette manière! J'ai refermé le livre la bouche grande ouverte! L'auteure est une maligne elle a relancé mon intérêt pour la suite! Parce que oui, évidemment j'ai fortement envie de savoir quelle sera la suite des évènements.
 
En résumé il s'agit d'une lecture en demi-teinte pour moi. L'idée de base était excellente, l'environnement dépaysant et l'écriture agréable et fluide mais les quelques défauts que j'ai trouvé m'ont malheureusement freiné dans ma lecture. En soit la comparaison avec Hunger Games n'est pas la plus dérangeante. Après tout, ce n'est qu'à un moment donné! C'est vraiment la romance et le personnages de Ash qui m'ont déplu mais qui sait, la suite sera peut-être différente! C'est un 3/5 pour Le Joyau.

Pour voir ce qu'en a pensé ma binôme Althea, je vous invite à lire son article sans plus tarder ici

22 févr. 2015

C'est lundi, que lisez-vous?


Le "C'est lundi, que lisez-vous?" est le rendez-vous de chaque ... lundi (sans blagues!) qui consiste à dresser un petit bilan lecture de la semaine passée, de la lecture en cours et de ce qu'on aimerait lire ensuite :)


Cette semaine j'ai lu:



   


Cette semaine j'ai lu une bande-dessinée qui ne sera pas restée longtemps dans ma PAL! Il s'agit du deuxième Carnet de Cerise, le livre d'Hector, encore meilleur que le premier! Chroniqué =)

J'ai également terminé le premier tome de la trilogie Insaisissable: Ne me touche pas de Tahereh Mafi, un véritable coup de cœur pour moi! ♥ (le deuxième de l'année. Une moyenne d'un coup de cœur par mois, c'est pas mal, non?!) Chroniqué =)

Pour terminer sur mes lectures de la semaine, j'ai lu en LC avec Althea Le Joyau d'Amy Ewing, une dystopie au sujet original mais une lecture en demi-teinte. Notre chronique sera en ligne sur nos blogs respectifs dès demain!

En ce moment je suis en train de lire:



Anna and the French Kiss (ma toute première lecture en VO applaudissements de moi à moi-même). Etant donné que je suis loin d'avoir une maitrise parfaite de la langue de Shakespeare, je pense que vous allez voir longtemps apparaitre ce livre dans ce rendez-vous du lundi! Edit du 16 Février: en fait j'avance pas mal, j'en suis à la page 202 soit la moitié!


    


J'ai commencé la lecture de Enclave et je suis en train de me rendre compte que j'aurai lu 3 dystopies d'affilé. Bon, il n'y a pas mort d'homme d'autant que ce livre s'annonce vraiment comme une très bonne lecture. Pour le moment j'aime vraiment beaucoup!!



Ensuite j'aimerai lire:


 

    
J'ai prévu de lire Poison parce que j'aime les réécritures de contes, que j'ai la trilogie complète dans ma PAL et que je ne sais pas pourquoi j'ai tant attendu avant de me lancer. Je sais que les avis étaient très mitigés concernant ce premier tome mais je suis pressée de me faire ma propre opinion.

Je vais également sortir dès que possible de ma PAL In the after puisque j'ai appris la sortie du Tome 2 le 2 avril, c'est vraiment une duologie qu'il me tarde de découvrir! Ca me donnera aussi l'occasion de respecter la consigne du challenge annuel auquel je suis inscrite (lire un livre qui est dans sa PAL depuis plus de 6 mois)

Le dernier tome de la trilogie Délirium qui est également dans ma PAL depuis plus de 6 mois (donc toujours pour mon challenge) et cette lecture me permettra également de terminer une série! (J'avais prévu d'en terminer au moins 6 cette année, ça sera la première, huuu huuu j'y crois)
Et vous, que lisez-vous?

La séance du dimanche



La séance du dimanche, késako? Toutes les deux semaines, je vous fait un petit récap de ce que j'ai pu voir à la télé en terme de séries et de films

Les films:


Deux films vus sur le Canal+ replay, deux navets, on ne m'y reprendra plus. Déjà que je ne suis pas fan des comédies françaises, je ne sais pas ce qui m'a pris. Beurk!






Les Gazelles: Vu sur Canal + replay, j'étais curieuse de constater ce que pouvait donner ce film qui avait quand même fait un battage médiatique à l'époque de sa sortie. Mouais, j'aurai mieux fait de m'abstenir. Entre personnages stéréotypés et situations trop loufoques j'avais envie de passer mon tour mais j'ai tenu bon. Pour rien 0/5





Situation amoureuse c'est compliqué: Un navet dans lequel le héros a peur de l'engagement au fur et à mesure que la date de son mariage approche et il se rapproche dangereusement de la fille qu'il adulait quand il était au lycée. Dialogue creux, personnages improbables, calvitie précoce bref l'horreur 1/5

 






  

Les séries:


American Horror Story: saison 2 terminée : Cette saison 2 nous aura beaucoup plus convaincu mon pou et moi que la première! Brrrrrrr!




American Horror Story: saison 3 épisodes 1 et 2 : On change
d'ambiance dans cette nouvelle saison. Bye bye l'asile, bonjour les sorcières.


Walking dead: saison 5 épisodes 9 et 10 : Youpi, notre série favorite a repris! Un épisode 9 très prenant et un épisode 10 mou du genou
 


Once upon a time épisodes 13, 14 et 15 saison 1: J'aime de plus en plus cette série malgré un début qui a pour moi été particulièrement laborieux!


21 févr. 2015

Le dessin animé de la semaine


Et cette semaine j'ai regardé Les Aventures de Bernard et Bianca, un dessin animé qui date de 1977 et qui m'avait laissé de mémoire, de bons souvenirs. Il s'agit d'une adaptation d'une série de livres écrits par Margery Sharp.

Il y a aux Nations Unies, une société d'aide aux personnes en détresse qui s'appelle SOS Société et dont est membre une souris de chaque pays. Bianca, la représentante de la Hongrie se porte volontaire pour retrouver Penny, une petite fille qui s'est fait kidnapper dans un orphelinat et qui a envoyé une bouteille SOS à la mer. Elle choisit Bernard, le concierge comme coéquipier et cette équipe de choc, va partir direction le Bayou du Diable avec la compagnie de vol Albatros Air, sur le dos de Orville.

J'ai beaucoup aimé le duo improbable mené par Bernard et Bianca. Ou plutôt devrais-je dire, par Bianca et Bernard car c'est bien Bianca qui mène la danse. Enjouée, déterminée, un brin précieuse, Bianca est casse-cou et aventurière tandis que Bernard est son exact opposé. Il est pépère, poltron et superstitieux. Pour autant tous les deux sont très attachants!

Puisque j'en suis aux personnages, je vais également parler des méchants avec Médusa, responsable du kidnapping et ses deux crocodiles: Brutus et Néron. (Personnellement je préfère avoir mes deux lapinous comme animaux de compagnie plutôt que des crocodiles mais bon, chacun ses goûts!). Elle a également un homme de main, gras du bide et stupide nommé Snoops. Ensemble, ils cherchent un énorme diamant que seule Penny grâce à sa petite taille est susceptible de récupérer.
Cette petite Penny m'a fait beaucoup de peine, à pleurer souvent, à se désespérer de ne pas avoir de parents... Heureusement Bernard et Bianca vont tout faire pour la sortir de là, aidés de la faune locale.

En résumé, j'ai bien aimé ce dessin animé, plein de bons sentiments et de personnages attachants. Les chansons sont douces et agréables bien que pas inoubliables non plus. En tout cas, c'est un 3/5 pour moi!

18 févr. 2015

Les Carnets de Cerise Tome 2 Le livre d'Hector

Résumé: "Il était une fois.... Quand j'étais petite, je me suis fait la promesse que si un jour, j'avais un journal intime, il commencerait comme ça.
Il était une fois... ben moi, Cerise!
J'ai dix ans et demi et mon rêve, c'est de devenir romancière. Mon truc à moi pour raconter des histoires, c'est d'observer les gens, imaginer leur vie, leurs secrets.
On a tous un secret enfoui que l'on ne dit pas, qui fait de nous ce que nous sommes... En ce moment, avec les copines, on observe quelqu'un de vraiment mystérieux..."
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Cerise fait parti des belles découvertes de bande-dessinées pour moi qui en lit si peu. Alors oui, c'est vrai, le prix d'achat est plus élevé que les BD habituelles mais l'objet livre est tellement beau que je lui pardonne. La couverture est une fois de plus magnifique avec cette teinte bleu nuit et que dire de l'intérieur? Je suis toujours aussi fan de ces couleurs pastel et du design des personnages. A mon grand bonheur j'ai également retrouvé l'alternance entre planches de BD et "journal de bord" avec des notes, des "photos", des croquis, des schémas.
 
Le temps passe et c'est déjà les vacances d'été. Cerise ne va pas s'ennuyer car elle a déjà un nouveau mystère sous le coude. Elle a en effet remarqué que tous les mardis, une vieille femme se rend à la bibliothèque rendre un livre qu'elle réemprunte dans la foulée. Ce "mystère" m'a beaucoup plus touché que le précédent car il à trait aux livres, à la mémoire, aux souvenirs et à l'amour. Bref, un délicieux cocktail à mes yeux même si la fin était prévisible (bon en même temps c'est jeunesse). Ce qui m'a également beaucoup plu c'est de voir la profondeur des liens qui unissent Cerise à sa mère et à ses amies car dans la vie sociale de Cerise rien n'est vraiment simple!
 
En résumé, une suite meilleure que le premier volume, un beau coup de crayon, de belles émotions, ça promet pour la suite!



 

17 févr. 2015

Insaisissable Tome 1 Ne me touche pas


Résumé: Je suis Maudite J'ai un don
Je suis un monstre Je suis plus forte qu'un homme
Mon toucher est mortel Mon toucher est pouvoir
Je veux qu'il me touche Il ne doit pas m'approcher
Je suis leur arme Je me vengerai

Extrait: On m'a négligée, abandonnée, isolée et arrachée à mon foyer. On m'a tripotée, sondée, testée, et jetée dans une cellule. On m'a étudiée. On m'a affamée. J'ai été tentée par l'amitié pour me retrouver trahie et prise au piège de ce cauchemar, dont je suis sensée être reconnaissante. Mes parents. Mes profs. Adam. Warner. Le Rétablissement. Tous pensent faire de moi ce qu'ils veulent. Ils me prennent pour une poupée qu'ils peuvent habiller et tordre dans tous les sens, avant de la laisser prostrée dans son coin. Mais ils se trompent.





Je possède la trilogie entière dans ma PAL depuis un bon moment et c'est notre petit défi bimestriel avec Althea, qui m'a permis de sortir ce premier tome. Nous devions en effet lire ce mois-ci un livre avec du rose sur la couverture et voilà comment Insaisissable a atterri sur ma table de chevet. L'objet livre est vraiment de toute beauté, j'adore le grain de la couverture, les couleurs et l'illustration sont superbes!

Cette dystopie nous brosse un monde qui tombe peu à peu en ruine et dans lequel Juliette, l'héroine est emprisonnée dans un asile psychiatrique depuis 264 jours. Son crime? Elle possède un pouvoir mortel où un simple contact de peau à peau lui fait aspirer l'énergie vitale de sa victime jusqu'à occasionner sa mort. Juliette n'a aucune maitrise sur ce phénomène. Traitée comme une bête de foire, opprimée et insultée depuis sa plus tendre enfance, elle ne peut que vivre en recluse sans toucher personne. Warner un soldat, va la sortir de l'asile psychiatrique dans le but de se servir de son pouvoir pour mater les groupes dissidents de la Résistance.

J'ai retrouvé ce pouvoir du toucher mortel que j'avais déjà rencontré dans la trilogie de Jean Vigne mais ça ne m'a pas dérangé car ce n'est pas du tout traité de la même façon. Ce roman m'a d'ailleurs fait bien plus penser aux X-men et à la série Heroes. En bref, un bon gros cocktail d'émotions. Que vous dire à part que ce livre est mon deuxième coup de cœur de l'année? Je suis tombée sous le charme du personnage de Juliette, au départ instable et brisée mais qui va recouvrer des forces et de la volonté. Le fait que tout le monde la traite comme une dangereuse pestiférée m'a causé beaucoup de peine. Elle échappe certes à sa prison mais c'est pour en retrouver une autre. Certaines situations, certains tests qu'on lui a fait subir pour analyser ses pouvoirs m'ont littéralement soulevé le cœur. Après je l'ai trouvé très fleur bleue mais je pense que c'est dû au fait qu'elle n'a jamais pu toucher ni aimer personne auparavant.

Et puis parmi les personnages il faut bien entendu que je vous parle des deux Mâles de l'histoire, Adam et Warner. Pour la faire courte, Adam est le gentil. Contrairement à tous, il a un instinct de protection très développé envers Juliette et leur rapprochement était prévisible mais très attendu. Quant à Warner la vipère, ce type m'a donné envie de vomir et de lui mettre un coup de pied bien placé plus d'une fois. Quel sadique! Pour autant j'ai senti rapidement qu'il n'était pas que méchant, sinon ça serait bien trop simple et puis rien ni personne n'est jamais tout noir ou tout blanc. Mais quand même, il m'aura donné des envies de meurtres! Sa psychologie est tellement complexe qu'il doit nous réserver bien des surprises pour la suite. Le livre est tres axé romance, ça m'a d'ailleurs étonnée mais ça ne m'a pas déçue, au contraire. Même si Juliette a fait un choix très rapidement, je sens bien qu'un triangle amoureux se profile à l'horizon.
 
Je ne peux pas parler de ce livre sans évoquer l'écriture de l'auteur qui est très particulière. Très poétique, elle est également en totale adéquation avec le tourment intérieur de Juliette. Au début, à l'asile, Juliette est perdue, ses pensées sont décousues et une bonne partie de ses phrases sont barrées. Au fur et à mesure qu'elle se sent mieux, de moins en moins de phrases et de mots sont barrés et ses pensées se font plus cohérentes. J'ai trouvé ce procédé totalement original et ça ne m'a pas du tout freinée dans ma lecture mais après je peux totalement comprendre que les répétitions de mots et les métaphores en ont découragé plus d'un! Ce qui m'a un peu perturbée en revanche, c'est le style trop parlé des phrases avec une quasi absence de négation "C'est pas" au lieu de "Ce n'est pas" pour ne citer que ça.

Les évènements qui surgissent à la fin de ce premier tome m'ont pris complètement par surprise, je ne m'y attendais pas du tout et c'est d'autant plus plaisant qu'il n'y ait pas de côté prévisible.
En résumé, Ne me touche pas est un petit bijou de dystopie que j'ai pris grand plaisir à découvrir, c'est à la foi un 5/5 pour moi doublé d'un coup de coeur!

15 févr. 2015

C'est lundi que lisez-vous?


Le "C'est lundi, que lisez-vous?" est le rendez-vous de chaque ... lundi (sans blagues!) qui consiste à dresser un petit bilan lecture de la semaine passée, de la lecture en cours et de ce qu'on aimerait lire ensuite :)


Cette semaine j'ai lu:



   


Cette semaine j'ai lu en LC avec Petitelectricedeviendragrande Scarlet, le tome 2 des Chroniques Lunaires et en dépit de quelques longueurs à déplorer c'est une très bonne suite. Il me tarde de lire le tome 3 maintenant! Ma chronique est ici

J'ai également terminé Flocons d'amour qui est la lecture que j'ai choisi pour respecter la consigne mensuelle de Février du challenge "Un an, un challenge des livres" où il s'agit de lire un recueil de nouvelles. A vrai dire je n'en attendais rien de particulier mais j'ai été agréablement surprise. Ma chronique est ici

En ce moment je suis en train de lire:



J'ai entamé Anna and the French Kiss et ce livre est ma toute première lecture en VO (applaudissements de moi à moi-même). Etant donné que je suis loin d'avoir une maitrise parfaite de la langue de Shakespeare, je pense que vous allez voir longtemps apparaitre ce livre dans ce rendez-vous du lundi! Edit du 16 Février: en fait j'avance pas mal, j'en suis à la page 90


    


Dans le cadre d'un mini challenge avec Althea, avec une consigne à respecter tous les deux mois je devais lire en Février un livre avec du rose sur la couverture. Je suis donc en train de lire Ne me touche pas, le premier tome de la trilogie insaisissable. Je suis complètement fan de cette dystopie ♥

Aujourd'hui, je commence Le Joyau en lecture commune avec ma sœur de cheveux Althea ♥


Ensuite j'aimerai lire:


    


Je lirai ensuite Enclave qui est le premier tome d'une dystopie qui dort depuis un moment dans ma PAL. A vrai dire je n'ai lu que peu d'avis sur ce livre et c'était il y a longtemps. Je ne sais même plus de quoi ça parle alors j'y vais un peu la fleur au fusil ^^'

Je vais également lire prochainement la deuxième BD des Carnets de Cerise: Le livre d'Hector. Il me tarde de me replonger dans l'univers de Cerise!

14 févr. 2015

Le dessin animé de la semaine



Rolalala j'ai bien l'impression que je viens de rentrer dans un cycle "j'aime pas trop les dessins animés que je regarde". Mais rappelez-vous que je me refais tous les Disney, Pixar et Cie par ordre chronologique et cette semaine c'était au tour de Robin des Bois, sorti chez Disney en 1973. Le dessin animé est librement inspiré du Roman de Renard qui date de l'époque médiévale ainsi que de la légende de Robin des Bois (et on dit merci Wikipédia).

Au niveau de l'histoire, on est en plein Moyen-âge et un coq ménestrel vient raconter à travers des chansons l'histoire de Robin des bois, un voleur au grand cœur qui vole avec son ami Petit Jean les riches pour pouvoir redistribuer leurs richesses aux pauvres. La situation à Nottingham est d'ailleurs préoccupante puisque le Prince Jean taxe énormément les villageois, leur prenant le moindre sous avec la complicité de Triste Sir son conseiller et du shérif. On suit également les amourettes de Robin et de la belle Marianne, qui vit à la Cour mais aussi la vie un peu triste et misérable des villageois qui vivent au rythme des visites du shérif et des évènements organisés par le Prince Jean comme les concours de tir à l'arc.

Bonnnnn ceci étant posé, laissez-moi vous dire que je n'ai pas aimé ce dessin animé. La seule chose sympas ici c'est que les personnages sont des animaux ce qui m'a fait penser aux Fables de La Fontaine d'autant que les caractères ressemblent un peu à la forme animale des personnages: Triste Sir le serpent est fourbe Petit Jean le nounours est une bonne pâte etc. Autrement, l'histoire est un peu décousue, les personnages stéréotypés, les dialogues gnangnan, les couleurs ternes et les chansons ne m'ont pas marqué puisque je les ai déjà oublié!

Mon avis est donc plus court que d'habitude mais je n'ai pas vraiment réussi à rentrer dans ce dessin animé à mon grand dépit. Ca avait pourtant bien commencé avec une morale et tout ça, j'ai même sourit quand Robin et Petit Jean se sont travestit pour mieux tromper le Prince Jean mais la suite s'est vraiment révélée ennuyeuse, je me suis un peu obligée à regarder jusqu'au bout pour pouvoir écrire cette chronique. Pour moi c'est un 1/5.

12 févr. 2015

Chroniques lunaires Tome 2 Scarlet

Résumé: Depuis les lointaines étoiles jusqu'aux recoins d'une sombre forêt, les destins de Scarlet et de Cinder semblent liés. Alors que l'une cherche sa grand-mère mystérieusement disparue et que l'autre poursuit la quête de ses origines, la menace lunaire qui pèse sur l'humanité se renforce. Cinder et Scarlet parviendront-elles à lui résister?
 
Extrait: - Sauve-toi, souffla-t-elle.
Scarlet secoua la tête.
- Pas question que je te laisse là.
- Ce combat n'est pas le tien. Sauve-toi, Scarlet. Allez!
Les bruits de pas résonnèrent de nouveau, plus proches. Mâchoires serrées, Scarlet se remit debout sur ses jambes flageolantes et fit face à la porte. Son cœur battait à un rythme accéléré; les pas se rapprochaient de plus en plus.
 
 
 
 
 
 
 
 
Après m'êtreimmergée dans les aventures de Cinder en décembre avec Petitelectricedeviendragrande, je n'avais qu'une envie, me plonger dans la suite de cette saga, du coup, ça n'a pas raté, on a remis ça ensemble!

Dans cette suite on retrouve Cinder et l'empereur Kai mais également trois nouveaux personnages importants: Scarlet, Loup et Thorne. Dans le premier tome on avait une sorte de réécriture du conte de Cendrillon et bien dans ce tome comme le laisse supposer la sublime couverture il est fait allusion au conte du petit chaperon rouge. Bon je vais être honnête avec vous, les allusions sont légères. Scarlet symbolise le petit chaperon rouge parce qu'elle ne se sépare jamais de son sweat rouge (non Marissa Meyer n'a pas du etre inspirée pour un vêtement plus glamour mais au moins un sweat c'est confortable et vu ce que va endurer Scarlet, le sweat était plus adapté que la mini-jupe), elle a bien entendu une grand mère qu'elle aime de tout sa cœur et elle va faire la connaissance d'un personnage qui s'appelle Loup et qui fait parti d'une sorte de bande organisée comme une meute de loups avec des alphas et des omégas. Voilà pour les allusions au conte.

En ce qui concerne l'histoire on a une alternance de points de vue puisqu'on suit tour à tour Cinder qui est en fuite avec Thorne (un personnage qui m'a agacé et fait lever les yeux au ciel plus d'une fois) et Scarlet qui vit en France et qui est à la recherche de sa grand mère qui s'est fait kidnapper pour posséder des informations sur la princesse lunaire; Sélène. Au départ j'étais ravie de retrouver Cinder mais j'ai tres rapidement préféré suivre les aventures de Scarlet car les passages sur Cinder ont vraiment souffert de longueurs. Autant je reprochais au premier tome d'aller trop vite en besogne et de survoler des scènes clés autant là, les passages dans l'espace m'ont vraiment ennuyé, alors oui j'étais ravie de retrouver Iko mais ca je fait pas tout. Quant aux quelques chapitres du point de vue de Kaito ils m'ont vraiment frustrée. Je n'avais qu'une envie, le secouer pour qu'il se bouge enfin les miches! Et quant il parvient enfin à prendre une décision. Et bien forcément, c'est la mauvais, ah bravo!

Les passages concernant Scarlet ont été a mon sens beaucoup plus intéressants, ils ont fait tout le sel de l'histoire. J'ai aimé decouvrir cette nouvelle héroïne, volontaire, loyale et déterminée. Dès les premières lignes j'ai ressenti à quel point elle avait un caractère affirmé. Loup quant à lui est un personnage qui m'a beaucoup touché, tout en nuance et en complexité. Leur rapprochement était attendu, voire inévitable mais le côté prévisible ne m'a pas dérangée d'autant que certains éléments n'ont rien fait pour arranger les choses et je n'ai pas réussi à anticiper les retournements de situation!

Tous nos personnages ou presque finissent par se réunir dans les cent dernières pages et là c'est vraiment l'apothéose en terme d'actions et d'émotions. La suite promet beaucoup car même si on a droit à un lot de révélations dans ce tome, plusieurs questions restent encore en suspens.

En résumé je mets la note de 4/5 à cette suite, soit un point de moins que le premier tome ce qui reste une très bonne note. C'est vraiment les quelques longueurs qui ont fait perdre un point à ce tome 2 parce qu'autrement les personnages sont toujours aussi géniaux et l'intrigue bien ficelée.

Pour voir l'avis de ma cops Petite lectrice c'est sur son blog que ça se passe!

10 févr. 2015

Book Haul Février



Le facteur était attendu de pied ferme ce mois-ci et m'a apporté pas moins de 9 livres. Je vous laisse tout de suite regarder tout ça en image et en vidéo. Oui, oui au début de la vidéo c'est bien ma petit licorne Kiwi  ♥. Allez si vous êtes sage, la prochaine fois vous aurez droit à  mon gros poney Simba  ♥





*****




Flocons d'amour

Résumé: 24 Décembre. Nuit des miracles? Ou des catastrophes? Une terrible tempête, un train bloqué dans la neige. Gracetown: tous les voyageurs descendent! Gractown... Bourgade perdue au milieu de nulle part qui vous ferait presque regretter le traditionnel et soporifique repas de Noel. Pourtant, Jed, Jubilé, et les autres vont partager le réveillon le plus insolite de leur vie. Dans un café bondé de pom-pom girls ou au détour d'une route enneigée, les rencontres inattendues se multiplient. Les couples se font, se défont et se refondent. Louvoyant entre les flocons, les flèches de Cupidon qui pleuvent sur la ville ne laisseront personne de glace!











Dans le cadre du challenge annuel auquel je suis inscrite, je devais lire un roman court ou bien un recueil de nouvelles. J'ai opté pour le recueil de nouvelles parce que je voulais vraiment lire Flocons d'amour d'autant que leur nouvelle édition avec la couverture ci-dessus est juste suuuublime et l'image ne lui rend pas du tout justice! Bon voilà donc c'était pour l'objet livre dans un premier temps mais j'avais entendu de bonnes critiques sur l'histoire donc je me suis dit pourquoi pas!
 
Dans ce livre on trouve trois nouvelles contemporaines de trois auteurs: John Green, Maureen Johnson et Lauren Myracle. Ces trois courtes histoires se passent la nuit de Noel dans la ville de Gracetown et mettent en scène des émois d'adolescents. J'ai vraiment apprécié que les nouvelles s'entremêlent puisque même si les histoires sont indépendantes, on retrouve des personnages d'une nouvelle à l'autre.
 
La première nouvelle Le Jubilé Express est celle que j'ai préféré. Jubilé prend le train pour passer Noel chez son petit copain mais il y a une telle tempête dehors que le train va être obligé de s'arrêter dans la ville de Gracetown. Bien résolue à ne pas passer la nuit dans le train, Jubilé descend et trouve refuge dans une Wafle House, en bordure d'autoroute où elle va faire connaissance de Stuart qui va lui faire ouvrir les yeux sur un certain nombre de choses. C'est la nouvelle qui m'a le plus plu! J'ai aimé le côté romantique et un peu loufoque de cette histoire. Je me suis attachée aux personnages à tel point que lorsque ça s'est terminé au bout d'une centaine de pages je me suis retrouvée déçue et frustrée parce que j'en voulais plus. C'est bien le problème des nouvelles, c'est trop court!
 
On change un peu de registre avec la deuxième nouvelle Un miracle de Noel à pompons où on suit trois copains de lycée qui suite à une sorte de pari stupide vont sortir de chez eux et affronter la tempête de neige pour rejoindre le Wafle House dans lequel un groupe de pom-pom girls a élu domicile après avoir quitté le train. La tonalité change un peu dans cette nouvelle puisqu'ici c'est l'aventure qui domine et on est dans un registre plutôt humoristique. Même si cette nouvelle n'est pas ma préférée j'ai pris du plaisir à la lire.
 
On termine par une troisième et dernière nouvelle Le saint patron des cochons qui met en scène Addie qui s'est séparée de son copain apres l'avoir trompé. Addie m'a un peu agacé car elle est très capricieuse et égocentrique. Mais durant cette nouvelle, elle va se remettre complètement en question tout en espérant un miracle de Noël. J'ai quand même aimé cette nouvelle même si le ton était un petit peu moins insouciant que dans les autres nouvelles!

En résumé je n'attendais rien de particulier de ce recueil de nouvelles mais j'ai été agreablement surprise. Alors oui c'est vrai que les situations sont fortement improbables et un peu perchées mais peu importe, ça ne m'a pas dérangée. Mon seul regret et de ne pas l'avoir lu pour le réveillon et que les nouvelles soient si courtes (bon j'ai bien compris que c'était le principe de la nouvelle) parce que je me suis beaucoup attachée aux personnages. Je mets donc à ce livre la note de 4/5.

 

8 févr. 2015

C'est lundi que lisez-vous


Le "C'est lundi, que lisez-vous?" est le rendez-vous de chaque ... lundi (sans blagues!) qui consiste à dresser un petit bilan lecture de la semaine passée, de la lecture en cours et de ce qu'on aimerait lire ensuite :)


Cette semaine j'ai lu:

 
 



Cette semaine j'ai relu Première Tombe sur la droite qui est le premier tome de la série Charley Davidson. J'avais déjà lu les cinq premiers tomes mais j'avais très envie de me refaire cette série et c'est avec une très grande satisfaction que je me suis remémoré ce premier tome. Ma chronique est ici

 
 
 

En ce moment je suis en train de lire:




 
En ce moment je lis en LC Scarlet, le tome 2 des Chroniques Lunaires avec Petite lectrice deviendra grande ♥.  On l'a quasiment terminé puisque c'est aujourd'hui notre dernier jour de lecture. Je pense ne pas me planter en disant qu'on a adoré toutes les deux notre lecture :D


 


  
Je suis également en train de lire Flocons d'amour qui est la lecture que j'ai choisi pour respecter la consigne mensuelle de Février du challenge "Un an, un challenge des livres" où il s'agit de lire un recueil de nouvelles. La couverture en vraie est magnifique et cette image ne lui rend absolument pas justice! Pour le moment ça se laisse bien lire même si ce n'est pas non plus extraordinaire.

J'ai également entamé Anna and the French Kiss et ce livre est ma toute première lecture en VO (applaudissements de moi à moi-même). Etant donné que je suis loin d'avoir une maitrise parfaite de la langue de Shakespeare, je pense que vous allez voir longtemps apparaitre ce livre dans ce rendez-vous du lundi!


 

Ensuite j'aimerai lire:

 
 
    
 


Je vais lire cette semaine Ne me touche pas, le premier tome de la trilogie insaisissable depuis le temps qu'elle dort dans ma PAL! Avec Althea, on se fait un mini-challenge avec une consigne à respecter tous les deux mois. Pour février il s'agit de lire un livre avec du rose sur la couverture. Et voilà pour moi!

Je vais également commencer dans une semaine, Le Joyau en lecture commune avec ma sœur de cheveux Althea ♥. J'espère que cette petite dystopie nous plaira!


La séance du dimanche



La séance du dimanche, késako? C'est le récapitulatif des films et séries vus dans le semaine. 

Je n'ai pas fait de séance du dimanche la semaine dernière donc j'ai un peu plus de films que d'habitude à vous présenter:

Les films:



Les émotifs anonymes: J'aime beaucoup l'acteur Benoit Poelvoorde alors je me suis dit que cette comédie française sur un patron et son employée, tous les deux de nature très émotive pourrait être amusant mais mis à part quelques scènes amusantes, je me suis ennuyée. Le film était globalement assez plat et sans surprise. 2/5










Le Majordome: Vu sur Canal + replay, ce film me faisait de l'œil depuis sa sortie au ciné. Je n'ai pas été déçue c'est un très bon film qui retrace la vie d'un majordome noir qui a servi à la maison blanche et a vu défiler sept présidents américains. C'est encore mieux quand on sait que ce film est tiré d'une histoire vraie! 5/5



 



Dans l'ombre de Mary: Là aussi vu sur Canal + replay. J'ai voulu voir ce film pour deux raisons: Tom Hanks que j'adore en tant qu'acteur et le sujet du film qui retrace la rencontre dans les années 60 entre le producteur de dessins animés et de film Walt Disney et la romancière Pamela L Travers qui a écrit Mary Poppins. Walt essaie de convaincre Pamela de lui céder les droits de son livre pour en faire un film. La collaboration va être délicate. Vous devez le savoir je voue un culte à Disney et aux dessins animés, je me suis donc ruée sur ce film que j'ai adoré, c'est très bien joué! 5/5

 

 
 
 
 
 
 

 

 Les séries:

 
 
 
 
Revenge: épisode 13 saison 4: Une série que je regarde avec mon mari. Il s'agit de l'histoire d'une femme, Emily qui essaie sous une fausse identité de se venger de la famille qui a causé la mort de son père dans sa jeunesse. Je commence à être un peu lassée de la série qui tourne un peu en rond




American Horror Story: épisodes 1 à 5 saison 2: Dans cette saison 2, on change carrément d'ambiance puisque ça se passe dans un asile psychiatrique. Je trouve l'histoire plus intéressante que la première saison mais qu'Est-ce que j'ai la frousse. Heureusement que je regarde tout ça avec mon mari brrrrrrrr

 

Once upon a time épisodes 8 à 12 saison 1: J'ai l'impression d'être la seule au monde à ne jamais avoir vu cette série, il fallait bien que je rectifie ça! Après un début laborieux où je n'étais pas particulièrement intéressée, je commence à vraiment accrocher