15 sept. 2017

{Chronique} Everything everything

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.









Il m’arrive de relire mes romans préférés en partant de la fin. Je commence par le dernier chapitre, et je lis à rebours jusqu’au premier. Quand on lit de cette manière, les personnages vont de l’espoir vers le désespoir, de la connaissance de soi vers le doute. Dans les histoires d’amour, les couples sont d’abord amants, avant de devenir des étrangers. Les récits d’initiation se transforment en récits d’égarement. Des personnages reviennent même à la vie. Si ma vie était un roman qu’on lisait à l’envers, rien ne changerait. Aujourd’hui est pareil à hier, demain sera pareil à aujourd’hui.

Ma première lecture du mois de septembre a été Everything, everything. Ce livre m'avait été choisi par les abonnés à ma chaine Youtube pour intégrer ma PAL estivale et quoi de mieux que de lire cette histoire sous le soleil de la Sardaigne, allongée sur une plage de sable fin, face à la mer? 
Madeline vient d'avoir dix-huit ans et ce chiffre représente la durée presque totale pendant laquelle elle est restée enfermée chez elle, sans pouvoir mettre le nez dehors. Il faut dire que Madeline a la maladie dite de "l'enfant bulle" qui l'oblige à respirer un air sain mais aseptisé afin de rester en vie. Elle suit ses cours par correspondance et lit énormément pour occuper son temps libre. Sa vie va toutefois changer avec l'arrivée de nouveaux voisins puisque Olly qui a quasiment son âge ne va pas la laisser indifférente. 
Je ne vais pas vous refaire le topo "au secours je déteste les livres qui parlent de maladie". On m'avait promis juré que cette histoire se terminait bien et j'ai été suffisamment mise en confiance pour me lancer! J'ai donc pu faire la connaissance de Madeline et constater que ses seules interactions ont lieu avec sa mère médecin chez qui elle vit et avec Carla, son infirmière et confidente de toujours. Etrangement, Madeline vit bien sa maladie et semble tout à fait s'en accommoder jusqu'au jour où elle tombe amoureuse d'Olly et où du jour au lendemain sa vie lui semble d'un coup trop étroite et restreinte. 
J'ai trouvé ce livre un peu simpliste dans le ton mais somme toute assez touchant. Madeline ne connait rien au monde qui s'étend à l'extérieur de sa maison mais en côtoyant Olly, elle ne va avoir de cesse que de désirer le découvrir dans son ensemble et prendre des risques afin de vivre pleinement. Cette jeune fille est dynamique et déborde d'enthousiasme et d'énergie. Olly pour sa part est doux mais un peu plus effacé ce qui peut s'expliquer par le contexte familial dans lequel il évolue et qui n'est pas simple. 
Évidemment on a envie que quelque chose puisse se passer entre ces deux-là. Ils se complètent à merveille et c'est particulièrement injuste qu'une histoire d'amour semble leur être refusée à cause de la maladie de Madeline. Cette histoire qui parle de renouveau et d'émancipation va donc mettre en scène une relation tout à fait atypique bien que j'ai déploré qu'une fois de plus l'insta-love soit de mise.
En résumé, Everything Everything est une lecture toute douce et mignonne, qui se lit très vite grâce aux petits dessins produits par Madeline afin d'agrémenter et de dynamiser son histoire. J'ai été heureuse de ne pas avoir anticipé la fin que j'ai trouvé intéressante et intelligente bien qu'un peu trop facile si je devais faire la fine bouche.

★★★☆☆



3 commentaires:

  1. Contente que ce livre t'ait tout de même plu :) J'ai eu un coup de coeur pour ma part. C'est simple, mais parfois les histoires simplement mignonnes et douces font tellement du bien ♥ Je l'ai lu dans un moment qui lui était propice !

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai lu il y a quelques semaines et j'ai bien aimé moi aussi !!

    RépondreSupprimer
  3. Je ne l'ai toujours pas lu. Pourtant, il me tente beaucoup hein :p
    Enfin, je le lirais, c'est sûr, mais à savoir quand, ça c'est une autre histoire ^^

    RépondreSupprimer