30 nov. 2018

{Chronique} Casse-Noisette et les quatre royaumes




A l'occasion de la sortie au cinéma du nouveau Disney : Casse-Noisette et les quatre royaumes en date du 28 novembre, j'ai eu l'occasion de recevoir de la part des éditions Hachette, le roman tiré du film.

Dans cette adaptation du conte allemand, nous découvrons Clara qui va recevoir le soir du réveillon de Noel, un cadeau surprenant de la part de sa mère, qui va la conduire dans un univers fabuleux qui se compose de quatre royaumes. Ces derniers étant en guerre, Clara va faire son possible pour les aider du mieux qu'elle peut.

L'objet livre est vraiment réussi. La magnifique couverture reprend l'affiche du film et à l'intérieur du livre, on retrouve à la fois des illustrations en noir et blanc représentant les acteurs en train d'interpréter leurs personnages et à la fois, au milieu de l'ouvrage, des photos de certains passages du film.

L'histoire de Casse-Noisette est un classique et pourtant je n'étais jusqu'à présent pas vraiment au courant de l'histoire. J'avais simplement le vague souvenir d'avoir vu étant enfant le ballet à la télévision et certains passages m'avaient alors semblé inquiétant. J'ai donc redécouvert grâce à cet ouvrage l'histoire de Casse-Noisette, qui met en scène un monde peuplé de jouets dotés de vie grâce à une machine inventée par une jeune fille passionnée de mécanique et dotée d'un incroyable talent. Cette femme est la mère de notre héroine qui va partir à la découverte de son héritage et trouver quatre royaumes bien différents : le royaume du froid, le royaume des fleurs, le royaume des friandises et le royaume des divertissements. Chacun d'entre eux est dirigé par un régent mais il y a depuis quelques temps certaines dissensions entre leurs membres.

C'est la toute première fois que j'ai l'occasion de lire un roman qui provient d'un film. En effet, en général, ce sont les livres qui sont par la suite adapté en films, c'est bien plus rare que ça aille dans l'autre sens. Du coup, je n'ai pas pu m'empêcher de faire quelques observations. Ce que j'ai d'abord noté, c'est que le texte va vraiment à l'essentiel. Bien que l'histoire soit complète et cohérente, la psychologie des personnages n'est pas fouillée, l'univers est décrit en allant au plus simple et l'auteur de ce texte ne s’embarrasse pas de fioritures ce qui a eu pour conséquence que l'ensemble m'a finalement semblé assez froid. Nous ne sommes pas face à la retranscription d'un scénario (ce qui est le cas par exemple des derniers Harry Potter). J'aurai donc apprécié davantage de chaleur, davantage de détail pour tenter de m'attacher un tant soit peu aux personnages et à l'univers. L'ensemble m'a semblé trop factuel pour que je puisse véritablement m'investir dans ce récit.

En résumé, lire un texte tiré d'un film est une expérience assez particulière. Je voulais lire le livre avant d'aller voir le film au cinéma comme je le fais habituellement mais dans ce cas de figure précis, j'aurai vraiment dû faire l'inverse. J'aurai aimé que le texte soit plus soigné, plus abouti.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire