5 nov. 2018

{Chronique} Pax et le petit soldat

La guerre est imminente. Lorsque le père de Peter s'engage dans l'armée, il oblige son fils à abandonner Pax, le renard qu'il a élevé depuis le plus jeune âge et envoie le garçon vivre chez son grand-père à cinq cent kilomètres de là. Mais Peter s'enfuit à la recherche de son renard. 
Pendant ce temps, Pax affronte seul les dangers d'une nature sauvage et se trouve confronté à ceux de son espèce.
Une voix d'auteur superbe à l'écriture cristalline et âpre, magnifiquement servie par les illustrations de Jon Klassen.
















Je voulais absolument faire la lecture de Pax et le petit soldat (qui se trouvait être dans ma pile à lire de congés maternité) en octobre parce que la couverture me paraissait automnale. Finalement, j'étais à côté de la plaque, le récit se déroulant en plein printemps. Aucun rapport donc ! Mais peu importe je suis absolument ravie d'avoir découvert cette histoire mignonne à souhait et très émouvante sortie aux éditions Gallimard. 
Pax est un renard que le jeune Peter a recueilli et sauvé d'une mort certaine il y a quelques années. Depuis, ils sont inséparables. Mais la guerre est passée par là et le père de Peter qui souhaite s'engager oblige son fils à abandonner Pax dans la forêt avant de l'emmener vivre à 500 kilomètres de là, chez son grand-père. Regrettant d'avoir cédé face à son père, Peter s'enfuit afin de retrouver Pax. 
Pax et le petit soldat est une très jolie histoire, simple mais émouvante qui possède quelques illustrations. On découvre nos deux héros à travers des points de vue alternés. Pax est un renard qui ignore tout de la vie sauvage. Il n'a jamais eu à manger de proie crue, raffole du beurre de cacahuète et n'a jamais eu besoin de chercher un abri pour la nuit ou de se protéger du froid. Autant vous dire que question survie, il ne part pas gagnant. Les points de vue qui le concerne ont été mes préférés parce que même si j'ai apprécié la personnalité de Peter, Pax m'a émue aux larmes parce qu'il a tout à apprendre, de la dangerosité de la nature jusqu'à la dangerosité de l'homme. 
Il éprouve une loyauté sans faille envers Peter qui le lui rend bien. Le garçon se sent anéanti mais surtout en colère d'avoir laissé son renard derrière lui et il va montrer une volonté sans faille et une incroyable endurance dans sa quête de le retrouver. Mais cette quête vous vous en doutez, ne va pas être exempte d'embûches et va mener lieu à une rencontre qui va le marquer pour toujours. 
Je m'en doutais avant de la commencer mais comme je vous le disais plus haut, cette lecture a été vraiment émouvante. Elle évoque avec justesse et pudeur le prix de la guerre et ses dommages collatéraux. Elle me semble toutefois un peu difficile (à cause de son thème) pour un jeune lecteur de 10 ans, d'autant qu'elle m'aura tiré quelques larmes lors des dernières pages bien que la fin ait été prévisible. 
En résumé, Pax s'est révélé être plus qu'une histoire touchante, une ode à la vie animale et à l'amour entre deux êtres. Je recommande donc chaudement ce livre à tous les curieux qui ont envie de découvrir un récit doux et amer à la fois.

★★★★☆






Aucun commentaire:

Publier un commentaire