18 déc. 2014

Les Chroniques Lunaires: Tome 1 Cinder

Résumé: Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing. Une terrible épidémie ravage la population. Depuis l'Espace, un peuple sans pitié attend son heure... Personne n'imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune fille, simple mécanicienne mi-humaine, mi-cyborg, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer...
 
Extrait: - Vous pouvez m'appeler Kai.
Elle cligna des paupières.
- Je vous demande pardon?
- Arrêtez de me donner du "Votre Altesse". J'en ai suffisamment de la part de... tout le monde. Appelez-moi simplement Kai.
- Non. Ce ne serait pas...
- Ne m'obligez pas à vous en donner l'ordre.
Il lui sourit
 
 
 

Cette semaine j'ai lu Cinder! Enfin! Depuis le temps qu'il me faisait de l'œil dans un coin de ma biblio celui-là! Et comme un plaisir n'arrive jamais seul, Petitelectricedeviendragrande s'est aperçue que je m'apprêtais à le lire et m'a proposé d'en faire une lecture commune. Allez, on ne vous le cache pas plus longtemps, on a adoré notre lecture!
 
Ce qui m'a attiré d'emblée avec Cinder c'est l'aspect réécriture de conte. Comme le laisse présumer le titre et la couverture il s'agit d'une réécriture de Cendrillon. Même si l'histoire n'a au final pas grand chose à voir avec celle du conte, j'ai noté plein de petits clins d'oeil: la belle-mère acariâtre et ses deux filles, le mari décédé, l'héroine au service de sa belle-mère, le Prince, le bal, la comptine des enfants sur la cendre, la chaussure ou plutôt... le pied. A chaque fois que je trouvais quelque chose qui me faisait penser au conte je m'en faisais la réflexion, c'est devenu comme un jeu de piste! Et moi, j'aime quand la lecture devient ludique.

Ici, l'histoire de Cendrillon est détournée à la sauce futuriste. La quatrième de couverture nous laisse entendre qu'il y a du Star Wars dans cette histoire, personnellement je ne me suis jamais trop intéressée à ces films alors je ne pourrai rien vous dire à ce sujet. Je me suis en revanche complètement laissée transporter dans cet univers dépaysant où cyborgs, humains et lunaires se côtoient d'autant que l'histoire se passe en Chine, à New Beijing, ce qui vient ajouter une touche d'exotisme à l'ensemble.

Cinder est moitié cyborg, moitié humaine et exerce le métier de mécanicienne, elle reverse son salaire à sa belle-mère qui la tolère (à peine) sous son toit depuis la mort de son mari. Cinder trouve du réconfort auprès du robot ménager Iko et de sa belle-soeur Peony, qui a le cœur sur la main. L'ensemble de la population doit faire face à une pandémie qui n'a pour le moment aucun remède et qui garantie la mort à tous ceux qui l'attrape: la létumose.  Pour couronner le tout, même la situation politique du pays est compliquée puisque Lévana la reine lunaire désire coloniser la Terre en épousant le Prince Kaito. C'est dans ce contexte tendu que Cinder va faire la connaissance du Prince Kai qui va avoir besoin de ses services pour réparer un robot en panne qui possède des informations susceptible de changer les choses.

Ma lecture a été savoureuse et addictive. Je me suis beaucoup attachée à Cinder, son côté fort et fragile à la fois m'a bien plu. Elle à beau être à moitié cycborg ça ne l'empêche pas d'être sensible et de ressentir pleinement les choses. Elle a également du tempérament puisqu'elle arrive à tenir tête au Prince. Les personnages secondaires sont savoureux. J'ai adoré le prince Kai qui est humble et honnête, complètement naturel et inconscient de son effet dévastateur sur les filles. J'ai également aimé Peony, une des deux belles-soeurs de Cinder. Je m'attendais au début à tomber sur une ado capricieuse et difficile et... pas du tout. Il se passe dans cette histoire des choses très tristes qui m'ont pincé le cœur à plusieurs reprises. J'étais tellement dedans que j'ai poussé à plusieurs reprises des exclamations dans le train m'attirant des regards interrogateurs autour de moi. Par contre je proteste violemment contre la fin trop ouverte. C'est quoi cette fin? Il n'y a pas de fin!!
Cinder est peut-être un petit poil trop jeunesse (on passe vite sur certains évènements) mais j'ai tellement aimé ce livre que c'est un grand 5/5 pour moi.

11 commentaires:

  1. Une saga que j'adore, la suite est encore meilleure!!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien je suis pressée de la lire alors !! :)

      Supprimer
  2. Elle est vraiment sympa cette petite saga :D Je n'avais pas complètement adoré Cinder parce que je l'avais trouvé trop prévisible, mais par contre le second tome, Scarlet, est vraiment génial.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super! Je vais tenter de lire Scarlet fin janvier, j'ai hâte de découvrir le petit chaperon rouge de Marissa Meyer :)

      Supprimer
  3. Je suis évidement tout à fait d'accord avec ton avis !! (Oui c'est pas une nouvelle ^^)
    J'ai hâte qu'on se lise la suite ! Qui je pense nous ravira tout autant si c'n'est plus :D
    Des bisous ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es obligéééééée d'être d'accord avec moi !! File t'acheter Scarlet !! bisous bisous

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Super j'espère que tu as lu la suite :)

      Supprimer
  5. Oh j'ai trop envie de le lire!! Super ta chronique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et bien fonce, tu ne seras pas déçue. J'ai entendu dire que chaque tome est mieux que le précédent, je commence le tome 2 le mois prochain, j'ai hâte !!

      Supprimer
  6. J'aimerais tellement lire cette saga, et puis les couvertures sont magnifiques *_*

    RépondreSupprimer