23 févr. 2017

{Chronique} L'étrange voyage de Théo Gossein Tome 1 Hospitalia

Théo Gossein est un artiste malade dont le traitement lui bloque toute créativité. Il vit reclus dans son atelier sans jamais voir personne ; il n’est plus capable de poser une seule couleur sur une toile. Son monde l’oppresse, le terrifie. Alors, comme dans un dernier sursaut salvateur, il décide d’arrêter ses pilules et de sortir de chez lui.
C’est le début d’une aventure qui va le mener bien au-delà de son imagination.
Dans ce premier tome, Théo nous livre son carnet de voyage : sa route vers Hospitalia.
Et comme dit Théo « Quand les mouettes ont pied, il est temps de virer ».









Figurez-vous que je n'avais encore jamais lu de roman graphique mais j'avoue que depuis quelques temps, ça commençait à me travailler. C'est pourquoi lorsque la maison d'édition Underground m'a contacté pour me proposer de découvrir leurs ouvrages, mon choix s'est notamment dirigé vers L'étrange voyage de Théo Gossein, estampillé "graphic novel aux accents fantastiques et steampunk". Aussitôt demandé, aussitôt reçu, et c'est avec joie que j'ai découvert un superbe objet livre.
 
 La couverture de l'ouvrage n'est pas rigide comme peut l'être celle d'une bande-dessinée, elle est au contraire souple et douce comme celle d'un roman. Certaines pages sont remplies de texte tandis que d'autres en sont totalement dépourvues mais en général, texte et illustrations se côtoient de manière équilibrée.
Je ne vous cache pas que c'est le coup de crayon de l'auteur qui a largement su attirer mon attention. J'ai été bluffée par nombre de ses réalisations mais j'ai quand même noté avec amusement que tel un caméléon, il possède des styles graphiques différents à tel point que je me suis demandé si c'était bien la même personne qui a réalisé tous ces dessins et oui, c'est bien le cas, l'ensemble des dessins et le texte sont signés Malric.
 
Outre l'aspect esthétique du livre, si on parlait de l'histoire? L'étrange voyage de Théo Gossein met en scène Théo, un artiste solitaire qui vit reclus sur lui-même à l'intérieur de son atelier. Malade, il décide un beau jour d'arrêter son traitement qui a pour effet de bloquer sa créativité et décide de sortir à nouveau de chez lui. En se promenant, il va tomber littéralement sur une jeune femme rousse et candide qui va lui abandonner son étrange valise composée d'une carte indiquant le chemin menant à la légendaire Hospitalia. Théo va se lancer dans une recherche éperdue de ce lieu mythique.
 
Théo est un personnage assez étrange mais également courageux et déterminé. Il n'hésite pas à tout plaquer du jour au lendemain pour partir à l'aventure. Narrateur de sa propre histoire, on apprend à le découvrir au fur et à mesure de son cheminement et de ses rencontres avec des personnages assez improbables. Les aspects fantastiques et réalistes sont habilement imbriqués et j'ai même trouvé que le récit possédait un petit côté onirique.
J'ai trouvé ce premier tome assez court mais je pense que c'est essentiellement parce qu'il n'y a pas tant de texte que ça à lire et comme l'histoire m'a intéressé, il m'a été facile et rapide d'en arriver à bout. Toutefois, je reste quand même sur ma fin parce que l'ensemble reste trop introductif à mon goût mais je pense que la suite nous plongera vraiment au coeur du sujet.
 
★★★☆☆
 

 

6 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas, mais l'ouvrage est juste sublime.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sublime et l'histoire est sympathique, ce qui ne gâche rien!

      Supprimer
  2. Ce roman graphique est juste sublime et j'aime tellement le côté sombre et steampunk que cela me donne envie. :) Je suis curieuse de savoir ce que tu penseras de la suite quand il te tombera sur la main.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas quand la suite sortira mais je pense que ce sera dans pas très longtemps, les éditeurs commencent déjà à montrer la couv sur les réseaux sociaux :)

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup la couverture ! Ca m'intéresse bien, je note :)

    RépondreSupprimer
  4. Y a pas à dire, les dessins sont vraiment magnifiques ! Dommage si tu as trouvé ce tome un peu trop introductif... ce n'est pas forcément quelque chose qui me dérange, je me laisserai sûrement tenter, au moins pour le plaisir des yeux !

    RépondreSupprimer