17 janv. 2017

Chronique Phobos Tome 1

Six prétendantes d’un côté. Six prétendants de l’autre. Six minutes pour se rencontrer. L’éternité pour s’aimer. Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour. Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.
 
 
 
 
 
 
 
  
Les fleurs, c'est bien trop fragile. Ca fane et ça pourrit, c'est éphémère comme un serment qu'on ne tient pas. Alors, les roses de Marcus, je crois que je pourrai les oublier assez facilement. Au moins les trois premières qu'il m'a tendues, la fleur rose, la jaune et la rouge. Seulement voilà, il y en avait une quatrième: la rose noire tatouée. Celle-là ne fanera jamais - ou, plus exactement, elle ne se flétrira, qu'au gré de la peau de Marcus, si lisse aujourd'hui, mais qui vieillira sur Mars contre la peau de celle avec qui il passera sa vie...


Depuis le temps que je vois des louanges sur Phobos aux quatre coins de la blogosphère, j'étais plus que curieuse de découvrir ce récit. J'avais d'ailleurs un peu l'impression de faire figure d'ovni parmi les copines qui ont toutes au moins lu le premier tome. D'ailleurs, ayant ressenti un coup de coeur pour le tome 2 de Animale du même auteur, je me demandais si l'étincelle serait à nouveau au rendez-vous. L'opportunité de le savoir m'a été donné lorsque mes abonnés sur Youtube ont sélectionné ce livre parmi les 5 composant ma pile à lire hivernale. Grâce à eux, j'ai pu à mon tour prendre un billet pour embarquer sur Mars. Alors, ais-je été convaincue par ce speed-dating intergalactique?
La société Atlas a racheté la Nasa ainsi que le programme Genesis visant à emmener les hommes sur Mars. C'est ainsi qu'est née une émission de télé-réalité ayant pour but de faire s'embarquer à bord de la fusée Cupido, six garçons et six filles destinés à former des couples et à coloniser la planète Mars.
Leonor est le personnage principal de cette histoire, elle fait partie des candidates sélectionnées pour découvrir et vivre sur la planète Mars. La française s'est portée volontaire pour échapper à son quotidien peu réjouissant d'autant qu'elle n'a plus aucune attache sur Terre à l'image des onze autres candidats, originaires des quatre coins du globe. Au fur et à mesure des quatre cent et quelques pages de ce livre, j'ai pris grand plaisir à me familiariser à ces douze courageux voyageurs qui ont entre 17 et 20 ans. Mis à part une ou deux figures exaspérantes j'ai trouvé la plupart de ces jeunes attachants et j'attendais impatiemment (tout comme les téléspectateurs) les speed-dating permettant de réunir l'espace de 6 minutes un candidat et une candidate. J'ai simplement un peu regretté qu'avec Leonor comme personnage principal, l'histoire soit surtout centrée sur l'équipe des filles et très peu sur celle des garçons.
Concernant l'équipe au sol, j'ai pu découvrir des figures vraiment grâtinées. On fait notamment la connaissance de Serena, véritable chef d'orchestre de l'émission tant comme réalisatrice que comme psychologue et présentatrice. Femme touche à tout et figure essentielle de cette histoire, à la fois brillante, manipulatrice et sadique, Victor Dixen prend un malin plaisir à nous la faire détester en nous dévoilant un sombre complot dont elle est l'initiatrice, entourée des autres figures importantes qui dirigent l'émission.
Cette histoire est diaboliquement bien ficelée mais j'ai quand même regretté que l'auteur nous donne trop tôt les réponses à des questions à peine formulées. Je n'ai donc eu que peu de surprises en cours de lecture et j'ai également trouvé que les personnages surjouaient parfois un peu trop leur rôle comme s'ils étaient en représentation théâtrale. Leurs caractères à chacun m'ont semblé appuyé à l'excès entre le gros malabar et la religieuse sainte-nitouche et si en soit, ça ne m'a pas du tout gâché ma lecture, ça vous explique la raison pour laquelle je n'ai pas ressenti de coup de coeur.
Néanmoins j'ai retrouvé avec un plaisir intact la plume efficace de Victor Dixen qui s'essaie décidément à des systèmes narratifs toujours différents et originaux. Dans cette histoire, il a décidé de découper son récit en sections "champs" on l'on suit ce qui se passe à travers l'oeil de la caméra. Les sections "hors champ" nous permettent quant à elles de suivre l'équipe de direction au sol qui complote gaiement dans le but de se remplir leurs poches déjà bien garnies.
En résumé, j'ai trouvé ce premier tome très efficace et addictif. L'histoire m'a semblé originale, habile et relativement bien maitrisée et je découvrirai avec grand plaisir la suite de cette série.
 
★★★★☆

 

9 commentaires:

  1. C'est vrai que les personnages sont très stéréotypés ! Pour une fois, ça ne m'a pas trop dérangé pour apprécier la saga, mais je le vois bien. Dans le T2 aussi ! Mais, je trouve que dans le T2, on s'attache à bien plus de monde :)
    J'espère que la suite te plaira aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus ça ne m'a pas dérangé pour apprécier l'histoire mais ça m'a quand même fait suffisamment tiquer pour que j'ai besoin d'en parler dans ma chronique ^^ Je suis sûre que la suite va me plaire :P

      Supprimer
  2. Comme je te l'ai déjà dis au moins 1000 fois, ce livre m'avait un peu déçu. Pas qu'il ait été une mauvaise lecture, au contraire, mais je m'attendais à tellement mieux ! Les personnages ne m'ont pas forcément marquée, je ne me suis pas attachée à eux, et le côté très scénaristique m'a un peu dérangé. Après je trouve l'idée super et l'ensemble très addictif ! Je vais continuer la saga c'est sûr!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut dire qu'il est surmédiatisé alors je comprends, on a tendance à placer la barre très haute! Mais si tu veux continuer c'est que tu as suffisamment apprécié alors ^^ Moi aussi je lirai la suite (de toute façon les tomes 2 et 3 m'attendent déjà bien sagement :))

      Supprimer
  3. Je n'ai pas encore commencé cette saga ...
    Elle n'est clairement pas dans mes priorités mais je sais qu'un jour, je me ferais mon propre avis ^^ J'espère malgré tout aimer car la SF n'est pas un de mes genres de prédilection !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est difficile de les commencer toutes en même temps ^^ Je suis un peu comme toi, les histoires de science fiction qui se passent dans l'espace en général ça me laisse un peu froide mais bon, là c'est traité d'une manière très originale puisque le côté "show TV" prend vraiment le pas sur le reste.

      Supprimer
  4. J'avais aussi noté les stéréotypes sur certains perso, mais j'ai globalement beaucoup aimé cette lecture. je l'ai trouvé haletante et très bien dosé entre les différents pans de l'histoire. Je l'ai lu d'une traite je crois. Le second volume était très bon aussi (même si pour moi un micro poil moins entraînant que le précédent) et il va maintenant falloir que je découvre le troisième, ainsi que le prequel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un bon cocktail, très addictif! Ah mince pour le tome 2 mais la majorité des gens ont eu l'air de trouver la suite meilleure alors je suis pas trop inquiète non plus :) Par contre perso le préquel ne me tente absolument pas! Je comprends que ça puisse apporter des éclaircissements sur la vie passée des garçons mais ... non!

      Supprimer
  5. Je suis super impatiente de découvrir cette saga, sur laquelle je ne vois que de bonnes critiques ! Merci pour la tienne qui confirme mon envie :)

    RépondreSupprimer