29 sept. 2018

{Chronique} Trop beau pour être vrai

Invitée à son quatrième mariage de l’année… et toujours pas l’ombre d’un cavalier pour l’accompagner ! Autant dire un cauchemar pour Grace, qui s’imagine déjà les regards apitoyés de sa famille, atterrée de la savoir toujours célibataire après une rupture amoureuse particulièrement mouvementée. Aussi Grace ne voit-elle qu’une solution pour rassurer ses parents et ses sœurs, épouvantés à l’idée qu’elle ne termine sa vie auprès de son chien Angus et de son meilleur ami gay : s’inventer un petit ami. Mais attention, le nec plus ultra des petits amis ! Riche, brillant, drôle, volontaire mais attentionné, solide mais capable d’être tendre. Cerise sur le gâteau : cet homme parfait sera littéralement fou d’elle. Bref, un innocent mensonge, pour rassurer tout le monde… Mais voilà que dès le lendemain, Grace fait la connaissance de son nouveau voisin, Callahan O’Shea. Un regard brûlant, un corps viril : cet homme a tout pour faire naître dans son esprit les fantasmes les plus torrides. Un seul détail cloche : tout juste sorti de prison, le beau Callahan est absolument infréquentable. Surtout aux yeux de la famille de Grace, qui n’attend qu’une chose : qu’elle leur présente son fiancé parfait… surgi tout droit de son imagination.




Je n'avais encore jamais lu de livre de Kristan Higgins alors que cette auteure américaine est pourtant réputée dans le domaine de la romance contemporaine. Possédant deux livres de cette auteure dans ma PAL depuis longtemps, j'ai tout simplement décidé de placer l'un d'entre eux : Trop beau pour être vrai dans ma petite pile à lire de congés maternité afin de me motiver un peu et ça a fonctionné puisque je l'ai lu il y a une semaine. 
Grace s'est souvent inventé des petits amis imaginaires à la fois pour s'occuper mais aussi pour se sortir de situations délicates. La dernière en date c'est le quatrième mariage de l'année auquel elle doit se rendre sans cavalier. Pour calmer l'inquiétude grandissante de ses proches, elle va donc s'inventer une relation avec un brillant chirurgien pédiatrique ce qui ne l'empêche pas de rêver de rencontrer l'homme de sa vie pour de vrai. Et une rencontre elle va bel et bien en faire une puisque la maison abandonnée à côté de chez elle va devenir la propriété d'un repris de justice. 
J'ai apprécié ma lecture tout en m'attendant à mieux. Je réalise que j'avais placé la barre vraiment haute et que mon appréciation générale s'en est ressentie. Pourtant, j'ai adoré le début de l'histoire et l'ambiance confortable qui s'en est dégagée. Grace est une héroïne comme je les aime, dévouée envers ses proches, avenante et un brin loufoque et déjantée entre son amour éperdu envers son chien et sa passion pour les reconstitutions de grandes batailles historiques. 
L'histoire est plutôt amusante, les situations cocasses et les quiproquos s’enchaînent de manière dynamique. J'ai ri à plusieurs reprises pendant ma lecture en apprenant à découvrir les personnages secondaires (la famille et les amis de Grace) qui sont tous plus amusants les uns que les autres. Mention d'ailleurs spéciale pour la grand-mère acariâtre et pour la mère qui sculpte des attributs génitaux féminins à la chaîne. 
Là où j'ai été plutôt déçue en revanche c'est avec le personnage masculin; Callahan. Je n'ai malheureusement pas réussi à l'apprécier, le trouvant trop brusque et impulsif dans ses réactions et me braquant parfois face à ses paroles. Par ailleurs je n'ai pas franchement apprécié que la romance démarre si tard dans le récit. J'ai d'ailleurs eu la sensation qu'elle n'allait jamais réussir à se mettre en route et à perdurer ce qui m'a donné la sensation de longueurs plutôt malvenues. 
En résumé, je dirai que j'ai globalement apprécié ce récit mais pensant l'adorer, je suis un peu redescendue de mon perchoir. Ce n'est pas la meilleure romance contemporaine que j'ai pu lire mais c'est essentiellement dû au personnage masculin avec lequel je n'ai pas réussi à accrocher. C'est tout de même franchement dommage quand on pense que j'ai adoré tous les autres personnages de cette histoire qui est tout de même rigolote et mignonne à souhait. Je ne sais pas encore si je ferai l'acquisition d'autres livres de cette auteure, j'attendrai en tout cas dans un premier temps de lire son livre : A un détail près qui est toujours dans ma pile à lire. 

★★★☆☆



1 commentaire:

  1. C'est marrant, ce n'était pas mon personnage masculin préféré parmi les livres de Kristan Higgins que j'ai eu l'occasion de lire. Par contre, il s'agit de mon roman préféré del'auteure avec l'Homme idéal ... ou presque. J'adore l'ambiance cocooning, le chien qui est très présent et il y a pas mal de passages drôles je trouve.

    RépondreSupprimer