1 oct. 2018

{Chronique} Ce que nous avons perdu


Freya est une «  chanteuse née  ». En tout cas, c’est ce que son père lui a dit. Maintenant que sa voix l’a lâchée, que lui reste-t-il  ? Harun erre. Sans James. Qui lui a dit de «  dégager de sa vie, connard  ». Pas moyen de l’oublier. Mais comment se faire pardonner  ? Nathaniel débarque seul à New York. Sans son père. Finie, leur «  fraternité à deux  ».
Un pont, un pas en arrière,  une chute  : trois destins se percutent. Ensemble, ils vont apprendre à surmonter ce qu’ils ont perdu.



















J'avais entendu parler de Gayle Forman pour ses parutions de Si je reste et de J'étais là mais je n'ai jamais osé sauter le pas en me procurant un de ses livres jusqu'à la sortie de Ce que nous avons perdu. Je remercie les éditions Hachette de m'avoir envoyé cet ouvrage qui m'a permis de découvrir la plume de cette auteure tout en me faisant passer un agréable moment de lecture au passage. 
Ce que nous avons perdu nous permet de découvrir trois jeunes gens qui ne se connaissent pas mais qui ont comme point commun d'être à un moment charnière de leur existence. Ils vont se rencontrer de manière un peu brutale à New York, en plein Central Park et leurs destins respectifs vont être bousculés par cette rencontre. 
Parmi nos trois personnages, nous avons Freya, une chanteuse à succès qui a soudainement perdu la voix incroyable qui l'a rendu populaire, Harun, un pakistanais homosexuel qui n'ose pas parler de sa sexualité à sa famille de peur de se faire rejeter et enfin, Nathaniel qui vivait une relation privilégiée avec son père jusqu'à ce qu'un drame survienne. Chacun d'entre eux a perdu quelque chose mais leur rencontre va leur permettre de découvrir une chose nouvelle et inattendue, l'amitié. 
C'est un roman assez court que j'ai dévoré en deux jours. Je l'ai trouvé vraiment touchant et il m'a plu dès les premières pages. On ne peut pas vraiment dire qu'il soit réaliste parce que certaines situations sont assez invraisemblables et même tirées par les cheveux mais ça ne m'a pas foncièrement dérangé. J'ai pris ce livre pour ce qu'il est, un agréable divertissement qui véhicule de beaux messages d'espoir. 
Le rythme pour sa part est assez lent car l'avancée de l'histoire est entrecoupée par des flash-back qui nous permettent de découvrir des éléments importants du passé de nos trois personnages et qui viennent mettre en lumière leurs personnalités actuelles. C'est un système narratif qui ne plaira pas à tout le monde mais personnellement je l'ai apprécié parce que ça m'a permis de mieux comprendre les aspirations, les espoirs et les craintes de Freya, d'Harun et de Nathaniel. Je serai d'ailleurs bien en mal de vous dire lequel de ces trois-là j'ai préféré tant je les ai tous les trois aimé. 
En résumé je suis vraiment ravie de cette lecture. La plume de l'auteure est entraînante et émouvante, son histoire est intéressante et nous permet de nous poser des questions et de réfléchir à plein de choses différentes. Les grands thèmes abordés sont ceux de la solitude et de l'amitié et je ne suis pas restée indifférente face aux ressentis de nos trois attachants personnages. Je pense que si j'en ai l'occasion, je lirai d'autres livres de cette auteure.

★★★★☆



Aucun commentaire:

Publier un commentaire