14 oct. 2018

{Chronique} Les Vanderbeeker

Jessie, Isa, Olivier, Jacinthe, Laney et leurs parents étaient rassemblés dans le salon. Les animaux le chien Franz, le chat George Washington, le lapin Paganini faisaient la sieste sur le tapis.
- Vous voulez d-abord la bonne ou la mauvaise nouvelle ? Les cinq enfants levèrent des regards anxieux.
- La bonne ! répondirent Isa et Laney.
- Non, la mauvaise ! protestèrent Jessie, Oliver et Jacinthe.
Vous voulez connaître la suite de la première aventure de la famille Vanderbeeker ?
C-est tout simple : ouvrez ce roman à la première page...












Les Vanderbeeker est le premier roman de l'auteure californienne Karina Yan Glaser. Il s'agit d'un court roman contemporain de moins de 300 pages qui se destine dans un premier temps aux plus jeunes lecteurs. Lisant surtout des romans young-adult et new-adult je dois vous avouer que je ne boude pas mon plaisir lorsque je peux retourner de temps à autres le temps d'une lecture dans un registre plus enfantin. Je remercie d'ailleurs les éditions Casterman de m'avoir envoyé cet ouvrage qui m'a fait passer un très bon moment de lecture. 
Le couple Vanderbeeker et leurs cinq enfants occupent deux étages d'un mignon petit immeuble à Harlem au nord de Manhattan à New York. Ils adorent leur logement qui leur permet d'ailleurs d'accueillir un chat, un lapin et un chien mais voilà qu'à l'approche de Noel le ciel leur tombe sur la tête lorsqu'ils apprennent que leur propriétaire qui réside au troisième étage de l'immeuble ne souhaite pas renouveler leur bail et qu'ils n'ont que quelques jours pour faire leurs affaires et trouver un nouveau logement. 
Comme dans tout livre pour enfant ou presque, l'histoire est courte parce qu'elle va à l'essentiel. L'auteure a tout de même pris le temps de développer la personnalité de ses nombreux personnages et j'ai adoré découvrir la famille Vanderbeeker au grand complet (animaux compris) ainsi que leurs adorables voisins du second étage et leurs amis du quartier. 
C'est une histoire toute simple mais à la fois prenante et je n'ai pas pu m'empêcher de souhaiter de toutes mes forces que la stratégie des enfants Vanderbeeker (se faire aimer de leur propriétaire acariâtre) porte ses fruits. L'ambiance du récit est tendre et chaleureuse à la fois, sentiment renforcé par l'approche imminente de Noel dans l'histoire. C'est l'une des périodes de l'année que je préfère et lire cette petite histoire douce et mignonne m'a donné envie de faire de la pâtisserie et de m’emmitoufler dans mon plaid sur le canapé en sirotant un thé de Noel. 
En résumé, j'ai passé un excellent moment de lecture en compagnie de cette jolie histoire sans prétention qui ravira j'en suis sûre, les plus jeunes lecteurs comme les moins jeunes. Je serai très certainement au rendez-vous si l'auteure décide d'écrire un second tome bien que cette histoire qui possède une véritable fin puisse se suffire à elle-même.

★★★★☆



Aucun commentaire:

Publier un commentaire