8 déc. 2015

Alfie Bloom Tome 1 Alfie Bloom et l'héritage du druide

Résumé: Alfie Bloom est un garçon ordinaire, jusqu’au jour où il reçoit un héritage inattendu : un château ! Et pas n’importe lequel, le château d’Hexbridge, un endroit bizarre où les majordomes ont de bien étranges pouvoirs et où les peaux d’ours peuvent voler. Le garçon y découvre bien vite que les circonstances de sa naissance font de lui l’unique gardien d’une magie vieille de plusieurs siècles. Avec l’aide de ses cousins, Maddie et Robin, il devra tout faire pour la contrôler et la protéger des forces obscures qui veulent s’en emparer.
 
Depuis leur vol, Alfie avait continué de chercher le bureau d'Orin dans l'espoir de trouver des informations sur les créatures qui les avaient attaqués, lui et ses couins, et sur la magie qu'il abritait en lui. Robin et Madeleine l'avaient aidé à fouiller le château; Ashford s'était étonné du nombre de fois où il les avaient surpris en train d'inspecter chaque centimètre carré de mur dans différentes pièces. Ils urent mettre un terme à leurs recherches quand l'achat de nouveaux uniformes scolaires prit le pas sur les êtres volants, les peaux d'ours et le bureau secret.

J'ai repéré Alfie Bloom sur Booknode quelques semaines avant sa sortie. C'est d'abord sa couverture qui m'a interpelé puis son résumé qui a achevé de me convaincre ainsi que le message enthousiaste que m'a laissé Gabrielle Kent en-dessous d'une de mes vidéos. J'ai eu la chance de recevoir ce livre de la part des éditions Michel Lafon et de Camille que je remercie chaudement pour cet envoi car j'ai passé un très bon moment en compagnie de cette lecture.
 
La vie monotone d'Alfie Bloom commence à lui peser jusqu'au jour où il hérite d'un étrange et vieux manoir. Sa vie change du tout au tout surtout quand il découvre qu'il est devenu le réceptacle d'une magie druidique très ancienne. En emménageant dans le manoir avec son père, Alfie peut passer toutes ses journées à essayer de percer les secrets de sa nouvelle demeure en compagnie de ses cousins et tenter de s'intégrer dans sa nouvelle école, régentée par deux abominables directrices.

J'avoue que le premier chapitre m'a laissé de marbre. L'écriture était simple et facile à suivre mais Alfie ne m'a pas immédiatement intéressé et j'ai eu du mal à savoir où l'auteure allait en venir. Heureusement, dès que des éléments fantastiques ont commencés à se mettre en branle, je me suis retrouvée happée par l'histoire qui est devenue vraiment addictive. J'ai trouvé que la magie druidique et les créatures surnaturelles imaginées par l'auteure changeaient agréablement des vampires et sorcières auxquels on est habitués ces derniers temps. Par ailleurs, Gabrielle Kent arrive à conserver l'attention de son lecteur en distillant régulièrement des révélations au fur et à mesure que son histoire avance et ça, c'est vraiment bien joué.

Alfie est un adolescent qui ne m'a pas fait grande impression au début du livre mais plus j'ai appris à le découvrir, plus je me suis attachée à lui grâce à son courage et à sa détermination. Il évolue tout au long de l'histoire d'une manière très positive et fait preuve de beaucoup de persévérance dans tout ce qu'il entreprend. Il est accompagné dans ses aventures par ses cousins (une tête brûlée et un intello, rien de bien rare) mais ce que j'ai apprécié voir dans cette histoire c'est l'importance de la sphère familiale avec la proximité de la famille (père, oncle, tante et mamie).
 
Comme dans tout bon roman qui se respecte, les méchants sont de mise et prennent ici la forme des deux terrifiantes directrices de l'école d'Alfie. J'ai beau savoir qu'elles sont cruelles, j'ai beaucoup apprécié détester Crasse et Mélasse. Rien qu'avec leur nom, le ton était donné et elles se sont révélées à la hauteur de mes espérances par leur cruauté, leur inventivité dans leurs punitions mais surtout le plan diabolique qu'elles ont concocté et qui concerne Alfie de près.

Oui, nous sommes d'accord, c'est une histoire pour un jeune lectorat d'une dizaine d'années, mais du haut de mes 26 ans, j'ai complètement trouvé mon compte avec cette lecture qui ne manque pas de profondeur. J'ai particulièrement apprécié ne pas savoir où aller, ne rien pouvoir anticiper et découvrir les choses au fur et à mesure du bon vouloir de Gabrielle Kent. A la fin du livre il reste d'ailleurs encore beaucoup de choses en suspens! Pour un roman jeunesse, tout n'était pas cousu de fil blanc et j'ai apprécié me rendre compte que je m'étais trompée sur la nature de tel ou tel personnage alors merci à l'auteure de ne pas avoir choisi la facilité!

En résumé, malgré un début un petit peu longuet, j'ai passé une très bonne lecture et il me tarde de découvrir le tome 2 qui s'intitulera en VO Alfie Bloom and the talisman thief selon l'auteure elle-même qui a bien gentiment répondu à cette question de ma part sur Tweeter. Ma note: 4/5 (livre lu en LC avec Bea)

 

4 commentaires:

  1. Même si c'est jeunesse, ta chronique m'a tenté ! Pour un moment sympathique, pourquoi pas ? :)

    RépondreSupprimer
  2. Eh bien je ne dis pas non !!! Cette découverte se glisse dans ma liste d'envies, merci :)

    RépondreSupprimer