22 mars 2017

{Chronique} Hadès Tome 1

Sydney, années 1990.
Hadès règne sur une décharge, un univers de sculptures étranges, où des hommes viennent solliciter son aide pour faire disparaître des corps. Un soir, on lui amène deux jeunes enfants rescapés d'un cambriolage qui a mal tourné. Il s'apprête à les tuer mais leur regard froid le pousse à les adopter. Il les baptise Eden et Eric. Au fil des années, il va tout leur apprendre, dont son savoir-faire si particulier.
Sydney, de nos jours.
Frank Benett rejoint la brigade criminelle et fait la connaissance d'Eden, sa nouvelle coéquipière, sous l'œil malveillant de son frère et collègue Eric. Leur première enquête débute immédiatement : des corps démembrés auxquels il manque des organes ont été découverts dans une marina. Frank et Eden mettent au jour un trafic, grâce à une liste officieuse de demandeurs.
Quand une jeune femme réussit à échapper au tueur et que d'autres corps sont retrouvés dans la maison où elle était séquestrée, la traque commence.
Mais Frank a de sérieux doutes sur Eden et Eric. À quoi correspond la liste de noms d'hommes disparus qu'il a trouvée chez Eden ? Pourquoi a-t-elle une photo d'Hadès, la légende du crime ?
Frank a mis le doigt dans un engrenage malsain et dangereux dont il va bientôt comprendre toute l'ampleur...

- On n'arrive jamais à les attraper tous. Le mal est pareil à une maladie contagieuse. Vous le respirez. Vous le contractez parce que vous avez une existence difficile ou qu'on vous a blessé. Il naît du besoin, et nous avons tous des besoins. La personne qui attendait votre coeur, par exemple, en avait besoin. Il est impossible de punir tous les gens qui font du mal en ce monde. On n'irait jamais plus loin que soi-même.

Si vous me suivez depuis un petit moment, que ce soit sur mon blog, sur ma chaine Youtube ou bien sur ces deux supports, vous avez sûrement remarqué que mes lectures tournent essentiellement autour du fantastique (au sens large) et de la romance. De temps à autres, j'apprécie varier mes lectures d'autant que je suis curieuse de tout et surtout avide de faire de belles découvertes livresques. C'est pourquoi il m'arrive de lire ponctuellement des thrillers et j'ai notamment jeté mon dévolu sur Hadès (le pitch de départ me plaisait, la couverture également), je remercie donc les éditions Michel Lafon pour l'envoi de ce livre.
 
Frank intègre une nouvelle brigade criminelle. Il travaille en équipe avec Eden, une femme qui l'intrigue beaucoup et qui se montre toujours sur ses gardes avec lui. Frank aimerait percer sa carapace mais c'est sans compter sur Eric, le frère et collègue d'Eden qui se montre ouvertement hostile. Tout en travaillant sur une enquête sordide, Frank va se demander ce que le frère et la soeur ont a lui cacher.
 
J'étais vraiment prête à laisser sa chance à ce livre sauf que les choix narratifs de l'auteure m'ont laissé perplexe. Je m'explique. Eden et Eric possèdent un lourd passé que l'on découvre dès les premières pages. Ils ont été kidnappés par une bande de malfaiteurs qui souhaitaient réclamer une rançon à leurs parents mais les choses ont mal tourné et leurs parents sont morts. Les deux enfants ont été recueilli par Hadès, une figure criminelle bien connue qui s'est spécialisé dans le domaine de la disparition des corps. Les enfants sont devenus adultes et travaillent désormais dans la police. L'auteure revient régulièrement sur l'enfance et l'adolescence de ces deux personnages au cours de son récit et nous dit tout ce qu'on a besoin de savoir concernant leurs petits secrets dès le début ou presque. J'ai trouvé ça tellement dommage parce que du coup il n'y avait aucune surprise! J'aime les thrillers qui diffusent une tension constante et nous délivrent un final étonnant et explosif et je n'ai pas retrouvé ça dans cette histoire.
 
L'enquête principale m'a quand même bien plu, elle aborde un sujet qui fait froid dans le dos mais là encore, l'identité du meurtrier nous est révélée quelques pages après la découverte des premiers corps. Dès lors, le seul intérêt que j'ai trouvé à cette affaire criminelle c'était de savoir de quelle manière ce psychopathe allait faire une erreur qui lui permettrait de se faire appréhender.
 
En ce qui concerne les personnages, là encore mon sentiment est mitigé. Frank m'a laissé complètement indifférente. Ce qu'on découvre sur son passé et notamment sur ses comportements avec les femmes ne me l'ont absolument pas rendu sympathique et de manière générale, je l'ai trouvé assez fade. Eden et Eric sont en revanche bien plus intrigants. Au-delà du fait qu'on sache tout sur eux très tôt dans le récit, ils possèdent une personnalité atypique et complexe assez glaçante.
 
En résumé, vous l'aurez compris, j'ai été déçue par cette lecture. Elle n'est pas mauvaise, loin de là mais je suis extrêmement dubitative sur le fait de révéler des éléments essentiels à l'intrigue dès le début du récit. Je n'ai donc jamais réussi à être surprise et même si le final a relancé un temps soit peu mon intérêt pour l'histoire, je ne lirai pas les tomes 2 et 3 lorsqu'ils paraitront en français.
 
★★☆☆☆


 
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire