5 févr. 2018

{Chronique} 13 Reasons Why

Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu'elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. Et Clay en fait partie. D'abord effrayé, Clay écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l'oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer...











En règle générale, je ne laisse pas les gens me prêter leurs livres. Pourquoi ? Peut-être bien parce que j'ai plus de 200 livres dans ma pile à lire et que niveau lectures j'ai amplement de quoi tenir pendant au moins deux ans (en admettant de manière utopique que je n'achète aucun livre pendant cette période). Mais pour ma défense, ma petite collègue de bureau a su se montrer convaincante (même si elle n'a pas vraiment eu besoin d'insister car j'avais vu la bande-annonce de la série Netflix il y a longtemps et elle avait déjà à l'époque attisé ma curiosité).
Clay reçoit 7 cassettes audio qui ont été enregistrées par Hannah juste avant qu'elle se suicide. Sur ces cassettes, elle lui explique à lui comme à d'autres adolescents de son âge, les raisons qui l'ont poussé à mettre fin à ses jours.
Le moins que je puisse dire c'est que j'ai passé un bon moment de lecture. Ce que j'ai aimé par dessus tout c'est la construction du récit, cassette après cassette. On lit tout du long en italique les propos enregistrés par Hannah et que Clay écoute dans son walkman. Clay réagit régulièrement que ce soit dans sa tête ou à voix haute à ce qu'il entend. A certains moments, ses réactions sont pertinentes mais à d'autres elles coupent un peu le rythme de lecture. J'ai tout de même trouvé ce procédé narratif vraiment immersif et touchant entre celle qui est morte et celui qui est bien vivant, à écouter ces dernières confessions. Clay n'était pas si proche que ça d'Hannah. Il était attiré par elle mais ils n'étaient pas amis et pourtant j'ai trouvé qu'une certaine intimité se dégageait des pages du livre. 
C'est finalement à travers Hannah qu'on apprend à découvrir la personnalité de Clay entre ce qu'elle dit de lui et la manière qu'il a de réagir à ses paroles. Je l'ai personnellement trouvé attendrissant mais le personnage le plus intrigant de l'histoire c'est bel et bien Hannah. Elle a beau être absente physiquement elle n'a jamais été autant présente que maintenant elle qui était si dénigrée. 
Le récit véhicule un message important. Celui que le mal-être ne doit jamais rester silencieux. Le suicide est un sujet difficile et j'ai apprécié le fait qu'il soit abordé sans tabou, d'une manière qui soit parlante, frappante et abordable pour tous. 
Après, j'ai été moins prise au jeu que ma collègue qui a dévoré ce livre en une journée parce que cette histoire a tellement été médiatisée que je la connaissait déjà dans les grandes lignes et je n'ai pas vraiment eu de réelle surprise en cours de lecture même si je dois vous avouer que la fin m'a beaucoup touché. Je me suis demandé tout du long de quelle manière un tel récit pourrait se terminer et je n'ai pas été déçue. La fin sonne juste, elle est douce et amère à la fois. J'ai donc pu refermer ce livre en me sentant simplement un peu mélancolique.
En résumé j'ai trouvé ce récit frappant. J'avais beau en connaître le déroulé, l'histoire reste addictive et j'ai vraiment été happée par ce que je lisais. D'ailleurs, ça m'a finalement donné envie de re-regarder la bande-annonce de la série et de me dire que peut-être je me lancerai dans le visionnage des épisodes un de ces quatre. 

★★★★☆


Aucun commentaire:

Publier un commentaire